Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?
Sommaire

Attention à la formation des caillots sanguins

Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?© Istock

Chez certaines personnes, il existe des facteurs de risque favorisant la formation des caillots dans le sang. "Il s’agit par exemple de situations apparaissant au cours de cancers, de dysglobulinémies, de syndromes myéloprolifératifs ou de certaines maladies inflammatoires, au cours de troubles de la coagulation qu’on appelle thrombophilie", décrit le médecin vasculaire.

Avant d’ajouter : "Il existe des thrombophilies constitutionnelles comme les déficits en protéine C ou S, les mutations des facteurs V et II, l’hyperhomocystéinémie. Parmi les thrombophilies acquises, on peut citer principalement le syndrome des antiphospholipides, un syndrome néphrotique, ou encore un antécédent familial de phlébite".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Phlébite
Source(s):

Merci au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, auteur du Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique, paru aux éditions Med-Line.