Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?
Sommaire

Phlébite profonde : des facteurs de risque transitoires

Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?© Istock

L’âge constitue un risque progressivement croissant. En effet, l’avancée en âge favorise l’apparition d’une phlébite. Par ailleurs, certaines périodes de la vie sont également davantage à risque que d’autres. Il y a d’autres évènements dont il faut se méfier. "Parmi les transitoires, il y a un acte chirurgical, une immobilisation, la pose d’un plâtre, un effort violent, un voyage avec long trajet en position assise, la grossesse multiplie le risque de cinq fois", détaille l’auteur du Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique.

Pour éviter l’apparition d’une phlébite, il est important de repérer chaque situation à risque et de proposer une prévention parfaitement adaptée à chaque personne. "Les recommandations générales sont le port d’une contention élastique, d’éviter la sédentarité, d’être en mouvement, de marcher, boire de l’eau suffisamment pour éviter la déshydratation. Dans certaines situations, il pourra être nécessaire de prescrire un anticoagulant toutes les 24 heures tant qu’une situation à risque persiste", recommande le Dr Toledano.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Phlébite
Source(s):

Merci au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, auteur du Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique, paru aux éditions Med-Line.