Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?
Sommaire

Phlébite profonde : des facteurs de risque permanents

Phlébite profonde : êtes-vous à risque ?© Istock

Certains facteurs de risques existent de manière permanente. "C’est le cas d’un trouble de la coagulation, d’une insuffisance veineuse chronique, d’une insuffisance cardiaque, d’un cancer ou d’une obésité (IMC>30)", détaille le Dr Toledano.

Le spécialiste rappelle également que certains médicaments peuvent constituer un facteur de risque de phlébites comme la contraception œstroprogestative, le THM (traitement hormonal de la ménopause, les médicaments utilisés dans les stimulations ovariennes ainsi que certaines chimiothérapies.

Les personnes ayant déjà été victime d’une phlébite doivent faire l’objet d’une surveillance accrue. "Un antécédent personnel de phlébite ou d’embolie pulmonaire constitue un facteur de risque avec un ratio de 7,9", précise le médecin.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Phlébite
Source(s):

Merci au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, auteur du Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique, paru aux éditions Med-Line.