Panaris : 6 traitements pour le soigner
Sommaire

N’oubliez pas les huiles essentielles

N’oubliez pas les huiles essentiellesLes huiles essentielles (HE) peuvent être une alternative naturelle pour soulager un panaris superficiel.

Vous pouvez réaliser un mélange d’HE vous-même. Dans un flacon, mélangez 0,5 ml de chacune des huiles essentielles suivantes : arbre à thé, laurier noble, bois de rose et girofle. Ajoutez 8 ml d’alcool. Les HE d’arbre à thé, de laurier et de bois de rose présentent d’importantes propriétés antibactériennes. La girofle est quant à elle antiseptique et cicatrisante.

Tant que le panaris n’est pas mûr (qu’il est rouge), appliquez localement 5 fois par jour quelques gouttes de cette formule sur des compresses humides et chaudes.

Lorsque le panaris est prêt à se vider de son pus (ou qu’il s’est vidé), appliquez 5 fois par jour directement sur la plaie, sans compresses.

Votre médecin peut également vous prescrire un mélange d’huiles essentielles à appliquer sur le panaris. Comptez 1 g d’huile essentielle d’eucalyptus, la même proportion d’HE de lavande et d’HE de sauge. Mélangez-les dans 60 ml d’huile. Prenez 3 fois 20 gouttes par jour en usage interne. Attention : ce dernier remède doit impérativement faire l’objet d’une prescription médicale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Dr Henry Pawin, dermatologue.
- Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, 2010
- 200 remèdes à l’huile d’olive, Céline Naissant, First Editions, 2012
- Les huiles essentielles ça marche, Danièle Festy, Leduc’s Editions, 200

La rédaction vous recommande sur Amazon :