En France, l’eczéma concerne 5% de la population touchant majoritairement les enfants. L’eczéma localisé sur les mains est fréquent. Lorsqu’il devient chronique ou résistant aux traitements, il n’épargne pas la vie sociale et professionnelle de la personne touchée.

Définition : qu'est-ce l'eczéma des mains ?

L’eczéma des mains  est une maladie inflammatoire qui touche la peau des mains et des doigts. Il se manifeste par une sécheresse cutanée, l'apparition de plaques rouges et des démangeaisons. Il peut être :

  • isolé (ne touchant que les mains et les doigts) : "il résulte alors souvent d’une irritation de la peau, d’une réaction allergique ou de contact", selon le docteur Perrussel, dermatologue ;
  • généralisé à tout le corps : Il peut alors être d’origine allergique ou atopique. L’eczéma atopique  est une affection chronique qui se développe le plus souvent chez le nourrisson et l’enfant mais qui persiste parfois à l’âge adulte. Il se caractérise par des poussées d’eczéma entrecoupées de périodes de rémission.

"L’eczéma des mains peut être occasionnel (forme aigüe) ou susceptible de se chroniciser. Il récidive alors spontanément ou en présence d’un facteur déclenchant (allergène, contact...)", précise l'expert.

Il impacte la qualité de vie (1) et devient alors un véritable embarras sur le plan social ou professionnel : les patients souffrent des démangeaisons et de l’aspect inesthétique de la maladie.

Photo : eczéma des mains 

Photo : eczéma des mains

CC James Heilman, MD — Travail personnel- Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/

Quels sont les symptômes de l'eczéma des mains ? 

L’eczéma des mains peut toucher la paumele dos des mains ou encore les espaces interdigitaux  et l'extrémité des doigts :

  • une peau sèche  et gercée ;
  • des croûtes  ou des fissures sèches. À noter que nous confondons souvent l’eczéma avec un simple épisode de peau sèche ;
  • des démangeaisons ;
  • des plaques rouges  et  squameuses ;
  • des vésicules suintantes ;
  • des saignements et/ou présence de pus ;
  • des douleurs  et brûlures ;
  • dans les cas sévères : troubles du sommeilperte de sensibilitégêne fonctionnelle.

Quelles sont les causes de cet eczéma ?  

Diverses causes sont possibles :

  • une irritation de la peau  déclenchée par : des lavages excessifs, le fait d’avoir souvent les mains mouillées (2), l’utilisation répétée de produits irritants voire corrosifs/toxiques (du simple savon aux produits d’entretien, solvants, détergents, ciment…). "Certaines professions sont très exposées à l'eczéma des mains : travailleurs dans la construction, techniciens de surface, machinistes, esthéticiennes…", précise le spécialiste ;
  • une exposition prolongée et répétée aux températures froides ou chaudes ;
  • une allergie  en réaction à :

- un agent d’application locale (cosmétique, médicament) ;

- un tissu, un matériau (gants en latex, accessoire en nickel…) ;

- un aliment (arachides, œufs, laits…) : dans ce cas l’eczéma peut toucher d’autres zones du corps ;

Quels sont les examens et analyses à réaliser ?

L’examen clinique : il consiste en un examen des lésions et un interrogatoire du patient afin de rechercher un éventuel contact avec un allergène.  Si une allergie est suspectée, le médecin peut demander la réalisation de tests spécifiques.

Les tests allergologiques : ces tests sont effectués :

  • chez l’adulte  en cas de contact avec un allergène ;
  • chez l’enfant  en cas d’échec du traitement ou en présence d’autres symptômes : stagnation de la croissance, altération de l’état général, troubles respiratoires …

Des patchs contenant les allergènes suspects sont appliqués sur diverses zones du dos, des bras ou du thorax. Des réactions allergiques sont recherchées deux jours plus tard.

Quels sont les traitements de l'eczéma des mains ?

  • l’éviction de l’allergène en cause  est impérative ;
  • les dermocorticoïdes : ils sont prescrits en première intention  sous forme  pommades (plus riches en matières grasses que les crèmes et adaptées à la sècheresse cutanée caractéristique de l’eczéma des mains) ;
  • les traitements de seconde intention : en cas d’échec des dermocorticoïdes, le médecin peut prescrire des immunosuppresseurs locaux (Tacrolimus et pimecrolimus), voire systémiques (à base de ciclosporine) ou encore des séances de photothérapie ;
  • les antihistaminiques  accompagnent le traitement local en cas de fortes démangeaisons ; 
  • les antibiotiques  sont uniquement prescrits en cas de surinfection bactérienne.

Comment prévenir un eczéma des mains ?

  • Évitez de trop vous laver les mains : utilisez un savon surgras  ou hypoallergénique et alternez les lavages avec l’utilisation d’une lotion hydro-alcoolique ;
  • ne gardez pas les mains humides : séchez délicatement vos mains avec une serviette douce après chaque lavage ;
  • hydratez  et graissez  vos mains plusieurs fois dans la journée.

"Le premier traitement et moyen de prévention contre l'eczéma est l'hydratation avec une crème hydratante. Cette loi s'applique aussi chez les nourrissons ", selon le dermatologue. 

  • Portez des gants de protection  en cas d’utilisation de produits irritants ;
  • portez des gants en hiver ;
  • évitez les allergènes.

Sources

Entretien avec le docteur Marc Perrussel, dermatologue et vénérologue. 

Dermatite atopique, M.E Gonzalez, Mds manuals, 2017 ;

La dermatite atopique, société française de dermatologie, 2020 ;

Eczéma des mains : causes, évolution et pronostic, Valen NK and al., 2008

Les eczéma, Docteur Frédéric Bérard, CHU Lyon sud (pdf sur http://allergo.lyon.inserm.fr/)

(1) qualité de vie, satisfaction du traitement et respect du traitement chez les patients atteints d’eczéma vésiculaire des mains : une étude transversale, Politiek K and al, 2019 ;

(2) risque d’eczéma des mains en relation avec une exposition au travail humide, Lund T and al, 2020 ;

(3) le rôle du stress psychologique dans les maladies de la peau, Kimyai-Asadi and al, 2001 ;

(4) l’impact de l’allergie alimentaire chez les patients atteints de dermatite atopique, Breuer K and al, 2003 ; Efficacité et innocuité de l'alitrétinoïne par voie orale (acide 9-cis rétinoïque) chez les patients atteints d'eczéma chronique sévère des mains réfractaire aux corticostéroïdes topiques: résultats d'un essai multicentrique randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, Ruzicka T and al, 2008. 

Voir plus