Sommaire

Parkinson : une évolution lente

La maladie de Parkinson évolue très lentement. Les premiers signes peuvent se manifester 10 à 15 ans avant que le diagnostic ne soit posé et les plus graves complications amenant à un handicap sévère se manifester 10 à 20 ans après le diagnostic.

Entre les deux, des traitements existent pour accompagner la personne malade. "On sait corriger le manque de dopamine par des médicaments comme la Lévodopa®", cite par exemple le Pr Pierre Cesaro. Des molécules mimant l’action de la dopamine peuvent aussi être utilisées. "Elles marchent un peu moins bien, mais permettent un traitement plus continu et peuvent retarder l’arrivée de certains symptômes", poursuit notre interlocuteur.

Quand le handicap devient très lourd et que les médicaments ne suffisent plus, la chirurgie peut être employée. C’est la neurostimulation. "Plus de 3000 patients sont implantés en France ce qui réduit de 50% la consommation de médicaments par jour", témoigne le Pr Cesaro.

A noter : L’évolution de la maladie et la réussite des traitements dépendent de chaque personne.

Sources

France Parkinson

La maladie de Parkinson : plus qu’une question de tremblements

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.