Sommaire

Un sommeil agité

Un sommeil agité peut être un signe précoce d’une maladie de Parkinson. D'après les recherches du Dr Ronald Postuma (Montréal), 50% des personnes atteintes d’un trouble du sommeil paradoxal* les amenant à extérioriser leurs rêves, risquent de développer la maladie de Parkinson. Les troubles du sommeil peuvent se manifester suite à l’atteinte du système nerveux central (cerveau).

Ce qui doit vous alerter : "La personne a des rêves agités, bouge, crie", explique le Pr Cesaro, neurologue. Elle peut donner des coups de poing, des coups de pieds. "Des épisodes d’endormissement dans la journée peuvent aussi faire partie des signes annonciateurs", poursuit le Pr Rascol, neurologue.

Que faire ? Les symptômes décrits ci-dessus peuvent alerter d’un déficit en dopamine donc d’une maladie de Parkinson à venir. Mais pas seulement. Il peut s’agir d’une autre affection. Dans tous les cas, parlez-en à un médecin.

*Période du sommeil associée au rêve. Ce trouble augmente après 60 ans.

Sources

France Parkinson

La maladie de Parkinson : plus qu’une question de tremblements

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.