Parkinson : 6 mauvaises habitudes à éviter

Certifié par nos experts médicaux MedisiteQuand la maladie de Parkinson apparaît, elle est généralement présente depuis 5 à 10 ans. Pendant ce laps de temps, on peut agir ! Voici six mauvaises habitudes à oublier pour vous en protéger, avec le Pr Philippe Damier, vice-président du conseil scientifique de l’association France Parkinson. 
Parkinson : 6 mauvaises habitudes à éviter ©Istock
Sommaire

Rester trop souvent sur son canapé

"A l’apparition des premiers symptômes, la maladie de Parkinson a souvent en moyenne 5 à 10 ans d’évolution à bas bruit" explique l’association France Parkinson sur son site.

Pourquoi cela favorise la maladie de Parkinson ? Sans un bon fonctionnement physique et psychique (souvent résultat d’une pratique régulière de longue date) pendant cette période où l’on ne soupçonne pas la maladie de Parkinson (mais aussi avant), celle-ci aurait plus de facilité à s’installer et se développer.

"Lorsqu’on stimule son activité motrice, les symptômes de la maladie de Parkinson sont retardés ou améliorés" confirme le Pr Damier. Pour anticiper sur ces symptômes lents à se manifester, il est donc important d’abandonner "le syndrome canapé", ainsi très justement nommé par que le Pr Joyeux dans son ouvrage Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson.

En pratique : "Il n’y a pas de sports à privilégier. 30 minutes d’activité physique par semaine sont garants d’un bon équilibre", conseille le professeur.

Ne pas faire travailler son cerveau

On peut créer 700 neurones par jour et muscler sa mémoire à tout âge. Un cerveau laissé pour compte n’aurait pas les moyens de compenser et de lutter lorsque la maladie de Parkinson survient. En revanche, un cerveau sollicité ferait apparaître beaucoup plus tard les symptômes de la maladie.

Pourquoi cela favorise la maladie de Parkinson ? "La maladie de Parkinson est comme une véritable blessure détruisant une grande partie des cellules à dopaminergiques, c’est pourquoi il est important de muscler son cerveau après son apparition (mais aussi avant par précaution) comme un sportif muscle son corps de façon appropriée après une blessure" souligne le Pr Damier.

En pratique : mots-croisés, efforts de mémorisation, lecture… À vous de trouver le loisir qui vous convient.

Vidéo : Parkinson : quels sont les premiers signes ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements au Pr Philippe Damier, neurologue, pour sa collaboration à cet article et à l'association France Parkinson