Catherine Laborde révèle être atteinte de la maladie de Parkinson

Publié le 15 Octobre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Dans un entretien accordé au Journal du dimanche le 13 octobre 2018, l'ancienne présentatrice météo de TF1 Catherine Laborde révèle sans tabou souffrir de la maladie de Parkinson depuis maintenant quatre ans. Elle raconte le jour où tout a basculé.
Publicité

Le 1er janvier 2017, les Français s'émouvaient du départ à le retraite de Catherine Laborde, après 30 ans de bons et loyaux services au bulletin météo de TF1. Presque deux ans plus tard, l'animatrice âgée de 70 ans, n'a pas fini de nous émouvoir : dans un entretien accordé au Journal du dimanche le 13 octobre 2018, elle a révélé souffrir depuis quatre ans de la maladie de Parkinson, une maladie neurologique dégénérative dont les symptômes sont très handicapants.

Des signes avant-coureurs terrifiants

Ce sont en effet des trous de mémoire et des tremblements fréquents qui ont mis la puce à l'oreille de Catherine Laborde. Elle se souvient du jour où elle ne pouvait plus nier l'évidence : "C’était devant les ascenseurs à TF1. Pendant deux minutes, je ne savais plus où je me trouvais. Plus aucun repère, estomaquée. À l’époque, je travaillais beaucoup, ma vie était morcelée entre mes filles, mon amoureux et la télé. Je pensais que j’en demandais trop à ma tête". Mais après avoir pris un rendez-vous chez un neurologue, le diagnostic tombe : elle souffre du syndrome de la démence de Léwy, dont les symptômes sont ceux de la maladie de Parkinson mais également d'Alzheimer.

Publicité
Publicité

"J'avais peur de confondre les nuages avec le soleil"

Une pathologie qu'elle a bien eu du mal à accepter au début, puisque la sexagénaire a continué de travailler sans rien dire à personne, mais non sans mal : "Personne ne savait rien, même si parfois j'oubliais le mot nuage, j'improvisais. [...] La météo, c’est du direct. J’avais peur de confondre les nuages avec le soleil." Aujourd'hui, Catherine Laborde a conscience de la gravité de sa maladie, "une lutte perdue d'avance" selon elle : "Dans l’œil du cyclone, il ne se passe rien, le vent est tombé, aucune agitation. Mais tout autour, s'agitent les vents les plus violents. Un danger terrifiant me cerne et en même temps, je suis à un endroit où personne ne voit que je suis malade."

Son combat, Catherine Laborde souhaite le mener à travers l'écriture de son livre, judicieusement intitulé Trembler. Un exercice d'autant plus difficile qu'elle a avoué dans l'émission de TF1 Sept à Huit que des taches simples comme l'écriture ou faire du vélo sont devenues de véritables challenges. Mais cette lutte n'est pas seulement la sienne : "Il faut qu'on nous voie. Même si les médecins sont très optimistes par rapport à la maladie, les patients se sentent complètement isolés", affirme-t-elle.

Syndrome de la démence de Léwy : 67% des personnes qui en souffrent ne le savent pas

Pour l'instant, il n'existe aucun traitement permettant de soigner le syndrome de Lewy mis à part des traitements symptomatiques visant à améliorer le quotidien du patient et de son entourage, comme la prise d'inhibiteurs de la cholinestérase, de Dopa ou encore d'antidépresseurs. Selon France Alzheimer, 200 000 personnes souffriraient de cette maladie en France et 67% d'entre elles ne seraient pas diagnostiquées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X