Perte osseuse : les produits laitiers encore remis en question
Sommaire

Ostéoporose : qui est à risque ?

Ostéoporose : qui est à risque ?© Istock

Les deux principaux facteurs de risque de l’ostéoporose constituent l’âge et le sexe. Les femmes sont plus à risque que les hommes et ce risque augmente avec l’âge. Néanmoins, d’autres données sont à prendre en compte. Le sexe ne suffit pas à influer votre risque.

Ostéoporose : l’âge déterminant

"L’âge joue un rôle important dans l’apparition de l’ostéoporose. L’ostéoporose est avant tout une maladie concernant les personnes âgées et très âgées. Avec l’âge, une perte de masse osseuse d’environ 1 % par an est entièrement normale. Le danger survient, une fois ce niveau de perte dépassé", indique la Ligue Suisse contre le Rhumatisme.

Les femmes ménopausées, plus fréquemment touchées

Ce sont les femmes pendant la ménopause qui sont les plus souvent touchées par l’ostéoporose. En effet, pendant et après la ménopause, le corps produit de moins en moins d’œstrogènes, dont l’effet sur les os est protecteur. En atteignant souvent les 4 % la diminution de la masse osseuse entraîne une ostéoporose avec un risque élevé de fracture osseuse.

Si vous avez une masse osseuse faible, vous pouvez être à risque

En outre, les personnes présentant une masse osseuse plutôt faible, en raison d’une alimentation pauvre en calcium et d’un manque d’exercice depuis leurs jeunes années, présentent souvent un risque accru d’ostéoporose et, de ce fait, de fractures à un âge avancé.

Les personnes ayant souffert d’anorexie

Les personnes ayant souffert ou souffrant d’anorexie ont souvent une masse osseuse moindre et une structure osseuse plus faible. Elles sont donc davantage sujettes à souffrir d’ostéoporose par rapport à la moyenne.

… Et les hommes ?

Si les hommes sont généralement moins sujets à l’ostéoporose que les femmes, ils ne sont pas toujours à l’abri pour autant. Ils sont moins touchés car la production d’hormones sexuelles les protège. Or, cet effet protecteur sur les os, diminue avec l’âge.

"Quant aux causes de l’ostéoporose, il y a des différences entre les sexes. Ainsi, environ deux tiers des hommes touchés souffrent d’une ostéoporose secondaire, en d’autres termes, l’ostéoporose est due à une autre maladie ou à son traitement. C’est pourquoi la recherche des causes pathologiques est particulièrement importante chez les hommes, afin de mettre en place un traitement causal", ajoute la Ligue Suisse contre le Rhumatisme.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.