Sommaire

L’âge a-t-il une influence ?

Chez l’homme, l’âge peut empêcher la multiplication des orgasmes. La durée de la phase réfractaire, qui réduit ou empêche l’érection, s’allonge au fil des années. Mais pas de généralités. "Un homme de 60 ans peut renouveler les orgasmes, notamment s’il maîtrise son éjaculation", garantit le Dr Gérard Leleu. Du côté de la femme, l’âge s’avère plutôt un bénéfice.

"Plus la femme mûrit, plus elle a de chance de profiter de l’orgasme vaginal", explique le sexologue. "Chez certaines, les orgasmes ne viennent qu’après la ménopause. Et une femme de 80 ans peut tout à fait avoir du plaisir."

Enchaîner les orgasmes : à risque ?

Deux, trois, quatre orgasmes ou même plus : il n’existe pas de seuil critique pour la santé en général. "Il n’y a pas vraiment de danger à multiplier les orgasmes", résume le Dr Gérard Leleu. "A moins de souffrir d’une maladie respiratoire ou cardiaque." Chez l’homme, le désir s’arrête tout seul de toute manière. Chez la femme, "les débordements restent excessivement rares", selon le sexologue.

Seule inquiétude du spécialiste, l’addiction aux sex toys : "Avec ces jouets, l’orgasme devient tellement facile et automatique qu’il faut faire attention à ne pas tomber dans l’excès."

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.