Sommaire

Le plaisir vaginal, un mythe ?

L’orgasme vaginal est plus lent à venir que l’orgasme clitoridien. Il faut plusieurs minutes voire dizaines de minutes pour l’atteindre mais il se prolonge davantage. "Il s’agit d’une stimulation indirecte du clitoris, provoquant un orgasme plus diffus et moins mécanique que l’orgasme clitoridien", explique le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue.

Quelles positions pratiquer ? La pie par exemple ! La femme, au-dessus de l’homme, peut contrôler la vitesse de ses mouvements et l’angle de la pénétration pour accéder plus facilement à l’orgasme.

Sources

- Dr Sylvain Mimoun, Ce que les femmes préfèrent, Livre de Poche, février 2010

- Dr Ghislaine Paris, Un désir si fragile, Leduc.S éditions, 2009

- Dr Gérard Leleu, Le traité des orgasmes, Leduc.S éditions, 2007

- Étude : Amour, désir, plaisir : enquête auprès des femmes françaises, Ipsos Santé/Mimoun, janvier 2008.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.