Que devient le corps après un don d'organe ?
Sommaire

Un corps restauré après l’intervention

Un corps restauré après l’intervention© Adobe Stock
Une fois les prélèvements effectués, il faut redonner au corps du défunt l’aspect qu’il avait avant l’opération. "Les médecins ayant procédé au prélèvement sur la personne décédée sont tenus de s'assurer de la meilleure restauration possible du corps", continue le Professeur Olivier Bastien. Ainsi, les incisions sont refermées et recouvertes par des pansements. Si les cornées sont prélevées, elles sont remplacées par des lentilles transparentes. Dans le cas d’un prélèvement de tissus, tout est fait pour que ce ne soit pas visible : un prélèvement de peau se fait sur le dos ou l’arrière des jambes, un os prélevé est remplacé par une prothèse, etc.

Un corps rendu à la famille

Comme pour toutes les personnes décédées, le corps reçoit ensuite une toilette mortuaire. Puis il est habillé avec ses effets personnels préalablement choisis par ses proches. Il est ensuite rendu à sa famille qui peut réaliser les obsèques selon les souhaits du défunt. "Aucune trace de l'intervention n'est apparente. Aucun frais n'est demandé à la famille du défunt." Si la famille du donneur ne peut pas savoir qui sont les malades greffés, elle peut être informée des organes et tissus prélevés et savoir si les greffes ont réussi.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):