Intoxications alimentaires : les aliments les plus à risque
Sommaire

Les fromages au lait cru ou à croûte fleurie

Intoxications alimentaires : les aliments les plus à risque© Fotolia

Le réservoir des pathogènes dépend du type de bactérie. Toutes ne vont pas, en effet, se retrouver au même endroit, ni entraîner les mêmes conséquences. Certaines d’entre elles, comme la Salmonella ou E. coli, se retrouvent fréquemment dans le tube digestif des animaux d'élevage, notamment les porcs, les bovins et la volaille.

On peut donc souffrir d’une intoxication alimentaire en consommant des produits issus de ces bêtes. Ce peut être le cas du lait de vache, contaminé suite à une infection des mamelles ou un incident lors de la traite. Si la plupart des préparations à base de lait ne représentent aucun danger, puisqu’elles sont pasteurisées, on peut toutefois s’intoxiquer en consommant du lait cru ou du fromage au lait cru.

Récemment, plusieurs enfants ont été contaminés par E. coli entéro-hémorragiques, après ingestion de St Marcellin et de St Félicien. Les autoritaires sanitaires ont donc rappelé les précautions à prendre. Elles recommandent aux populations fragiles, à savoir les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées, de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru, excepté les fromages à pâte pressée cuite, comme le Comté, le Beaufort ou le Gruyère.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Estimation de la morbidité et de la mortalité liées aux infections d'origine alimentaire en France métropolitaine, 2008-2013, Santé Publique France, 9 janvier 2018.

Consommation de fromages à base de lait cru : rappel des précautions à prendre, Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, 30 avril 2019. 

Listériose, Ministère de la Santé et des Solidarités, 19 avril 2019. 

Salmonellose, Anses, 22 décembre 2017. 

Botulisme, Institut Pasteur, mai 2019. 

Escherichia coli entérohémorragiques (ECEH), Institut Pasteur, juillet 2018. 

Voir plus