La sécheresse intime en détail

Environ 20 % des femmes souffrent un jour de sécheresse intime, et ce pourcentage passe à 50 % au moment de la ménopause. Généralement, la sécheresse intime est surtout problématique au moment des relations sexuelles, mais elle peut aussi provoquer des irritations, des démangeaisons ou des douleurs. Il est donc important de la traiter. La muqueuse vaginale étant fragile, il est indispensable de ne pas accentuer le phénomène avec des savons agressifs. On leur préfère des soins adaptés au pH neutre. Pour diminuer les irritations ou démangeaisons, l'application d'huile d'onagre peut hydrater sans agresser.

Des solutions contre la sécheresse intime

En cas de sécheresse intime permanente et douloureuse, l'utilisation de gels lubrifiants peut être une bonne solution. Il est préférable d'en choisir un à base d'eau. Les lubrifiants peuvent servir pendant les relations sexuelles, mais aussi en dehors, pour hydrater la muqueuse, à raison de trois fois par semaine. L'homéopathie est aussi une bonne piste pour se préserver de la sécheresse vaginale, notamment le Bryonia 5 CH et l'Aluminia 5 CH. Et en traitement naturel, le sperme lubrifie la muqueuse vaginale naturellement.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.