Langue qui brûle et qui pique : un signe de mycose ?

Publié le 11 Décembre 2018 par La Rédaction Médisite
Une personne qui se plaint d'une langue qui pique ou qui brûle pense souvent, en premier lieu, à une mycose à la bouche. Ces symptômes peuvent effectivement être liés à ce qu'on appelle le « muguet », mais peuvent également renvoyer à d'autres maladies. Mieux vaut donc consulter un médecin qui sera le plus à même de faire le diagnostic.
Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

Santé des dents : reconnaître une mycose à la bouche

La mycose est une maladie causée par des levures ou des champignons microscopiques appelés Candida albicans. Les mycoses buccales touchent généralement l'intérieur des joues et la langue, plus rarement le palais et les gencives. Une mycose peut créer une impression de langue qui brûle ou qui pique, mais c'est loin d'être le premier symptôme. En cas de doute, il suffit de surveiller l'aspect de sa bouche : la mycose apparaît sous forme de plaques blanches, comme du lait caillé, souvent bien avant toute sensation de gêne. Elle peut également provoquer des perlèches, c'est-à-dire des lésions ou fissures cutanées inflammatoires aux commissures des lèvres, ce qui peut se révéler assez douloureux. La mycose buccale est relativement fréquente chez les nourrissons. Si une mycose buccale n'est pas soignée à temps, elle peut s'étendre au tube digestif.

Publicité

Santé des dents : la langue qui pique, un symptôme de différentes maladies

La langue qui pique peut révéler bien des maladies autres que la mycose. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin généraliste pour effectuer un diagnostic. Les picotements ressentis au niveau de la langue peuvent, par exemple, être le signe d'une carence, notamment en vitamine B1, vitamine B2 ou acide nicotinique. Cette carence peut mener à la maladie de Bremer qui entraîne ensuite la glossite de Hunter. Cette dernière se caractérise par les bords de la langue parsemés de vésicules et de taches rouges qui sont particulièrement sensibles pendant les repas. Certaines personnes touchées par un cancer de la langue se plaignent également d'une langue qui pique. Généralement, le cancer de la langue débute avec l'apparition d'une petite lésion sur le bord de la langue qui ne semble pas guérir. Le symptôme s'accompagne de difficultés à avaler et d'une mauvaise haleine. La langue qui pique peut également être liée à un souci bien plus bénin, comme un aphte.

Publicité

Santé des dents : le symptôme de la langue qui brûle

La langue qui brûle peut révéler une maladie telle que la xérostomie qui est liée à un manque de salive. Atteinte de sécheresse de la bouche, une personne présente une langue anormalement rouge, a des sensations de brûlure et d'irritation de la bouche et a plus soif que d'habitude. Des troubles de la parole, une diminution de la perception du goût et des difficultés à avaler sont également des symptômes. Mais la sensation de langue qui brûle peut également être l'effet provisoire d'un aliment ingéré, comme des bonbons, de l'alcool, des sodas, de l'ananas ou de la moutarde. Si l'effet perdure, c'est peut-être une allergie alimentaire.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X