Quelles sont les causes de la mycose vulvaire?

Le plus souvent, la mycose est provoquée par un petit champignon microscopique répondant au doux nom de Candida Albicans même si, bien sûr, d’autres souches fongiques peuvent parfois être impliquées dans la survenue de cette infection. Il faut savoir que la flore vaginale est composée d’une multitude de bactéries qui assurent des fonctions bien spécifiques au sein de l’appareil génital féminin. Mais il arrive, sous l’effet de facteurs extérieurs, que ces dernières prolifèrent de manière anarchique et déclenchent un processus inflammatoire. C’est la mycose. En fonction du siège de la multiplication bactérienne, la vulve ou le vagin (ou les deux) seront atteints.

Quels sont les facteurs favorisants de la mycosevulvaire?

La flore vaginale constituant un écosystème particulièrement fragile, de nombreux facteurs sont susceptibles de venir troubler son délicat équilibre. La prise régulière d’antibiotiques, par exemple, peut contribuer à la destruction de la flore de Döderlein, tout comme certaines pathologies telles que le diabète ou le VIH. Il faut également savoir que l’humidité est un facteur favorisant de la mycose. S’il n’est pas contre-indiqué d’aller à la piscine lorsque l’on est sujette à ce type d’infection, il est, en revanche, conseillé de bien se sécher à la sortie du bassin et d’éviter de garder trop longtemps un maillot de bain mouillé. L’hygiène intime revêt également une importance particulière. Elle ne doit pas être excessive mais réalisée avec des produits adaptés.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.