En utilisant la même seringue, un médecin aurait transmis le VIH a plus de 400 enfants

Publié le 20 Mai 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
C’est une véritable épidémie de sida qui sévit dans le district de Ratodero, au Pakistan. Le pédiatre Muzaffar Ghangharo, serait à l’origine d’une série de contaminations. On ignore encore s’il a agit sciemment ou par négligence.
Publicité

En utilisant la même seringue, un médecin aurait transmis le VIH a plus de 400 enfants© Istock

437 enfants ont contracté le ViH dans les alentours de Ratodero, une petite ville dans le sud du Pakistan. Et la faute reviendrait au pédiatre Muzaffar Ghangharo. Lui-même atteint de la maladie, il l’aurait transmise à ses patients en utilisant la même seringue pour les soigner. La question reste de savoir s’il a agit intentionnellement, ou par imprudence. Une enquête est en cours…

Publicité

Fatima, un bébé de 16 mois, est la première à avoir été diagnostiquée

Le 1er mars dernier, le diagnostic est tombé pour Fatima Emaan, une fillette de 16 mois. Alors qu'elle était atteinte d’une fièvre persistante, son père, Syed Shah, l’a emmenée consulter plusieurs médecins, dont le Dr. Ghangharo. Mais son état semblait empirer… En février, l’un des spécialistes lui annonce qu’elle présente les symptômes du sida, une hypothèse confirmée quelques jours plus tard par des analyses sanguines. “Ils ont vérifié une seconde fois, puis une troisième, et nous ont dit que Fatima souffrait du VIH”, explique son papa.

Ce dernier a emmené sa fille à l’hôpital de la ville, “mais les médecins n’ont pas réussi à la traiter de la meilleure façon possible”. Il précise que “tous les équipements, tels que les canules et les seringues sont mélangés. Et les médecins recourent rarement aux traitements oraux : ils utilisent des injections même pour des traitements mineurs”. Ce papa a rédigé une publication Facebook sur l’état de santé de sa fille, qui aurait, selon lui, contribué à mieux faire connaître l’épidémie et incité les gens à faire tester leurs enfants.

Publicité

Plus de 500 personnes ont été contaminées par le VIH dans cette zone

Car malheureusement, le cas de Fatima n’était que le premier d’une longue série. Le nombre de personnes infectées aurait dépassé les 500, dont au moins 437 enfants. Et “60 % de ces enfants ont moins de cinq ans”, précise Sikandar Memon, responsable du programme de lutte contre le sida dans la province de Sindh.

Publicité

Sartaj Jhagirani, un officier de police de Ratodero, rapporte qu’une dizaine de familles accusent Muzaffar Ghangharo d’avoir traité leurs enfants avec des seringues usagées. Ce dernier a donc été arrêté, et la police enquête actuellement sur le rôle qu’il a pu jouer dans cette contamination. “Dans sa déclaration à la police, Ghangharo affirme qu’il n’a rien fait intentionnellement”, souligne le policier. “Mais quatre enfants sont décédés, et leurs parents reprochent au médecin de les avoir tués”.

Des agents de santé ont examiné près de 16 000 personnes pour déterminer l’ampleur des dégâts, à raison de 1 000 dépistages par jour. Depuis, un climat de peur semble s’être emparé du district. D’autant que le nombre de cas signalés pourrait bien augmenter dans les jours à venir, selon Irman Akbar, le médecin qui a diagnostiqué la petite Fatima.

Acte malveillant ou conséquence d’un manque de formation ?

“Un programme de lutte contre le sida a été mis en place en 1995 dans la province de Sindh, mais les autorités n’ont donné aucune information sur cette maladie mortelle au grand public, et n’ont communiqué aucune indication aux médecins sur les mesures de sécurité à prendre”, explique le docteur. Selon lui, les soignants locaux n’auraient pas une formation très poussée, et auraient encore beaucoup recours à la médecine traditionnelle.

Publicité

Fatima est désormais hospitalisée dans un autre établissement, et son état semble s’être amélioré au cours du dernier mois. Quant à Muzaffar Ghangharo, il devra comparaître devant le tribunal ce mardi 21 mai.

mots-clés : Enfants, Sida, Vih, Negligence
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X