Sommaire

Si une nécrose importante apparaît

Si une nécrose importante apparaît© IstockOutre des rougeurs, des gonflements et des brûlures, les morsures d’araignée peuvent également engendrer "une nécrose centrale [qui se caractérise par une plaque noire] qui partira en quelques jours laissant parfois une petite trace cicatricielle", continue le Dr Keller. Jusque là, rien d’inquiétant. D’ailleurs, "dans 98% des cas, la guérison se fait en quelques jours" d’elle-même. Mais s’il apparait "une nécrose extensive", même quelques jours après la morsure, mieux vaut dans ce cas aller consulter. Votre médecin vérifiera notamment si votre vaccin anti-tétanos est à jour. Si vous faites une réaction allergique au venin de l’araignée, il vous prescrira des antihistaminiques. En revanche, "les anti-venins sont controversés".

Attention aux signes d’infection plus généraux

Plus graves, des signes généraux peuvent également apparaître à la suite d’une morsure d’araignée, comme "des malaises, des vomissements, des signes neurologiques, des troubles digestifs ou des saignements". Dans ces cas-là, il faut aller appeler immédiatement le Samu, même si les morsures des araignées vivant en France ne provoquent que rarement des complications. "Dans les cas sévères, le traitement sera spécifique selon la toxicité de la morsure : benzodiazépines contre la neuro-toxicité du venin de la veuve noire, ou pansements cicatrisants et/ou oxygénothérapie en cas de nécrose extensive après morsure de la recluse brune", conclut le Dr Keller.

Sources

Remerciements au Dr Fabienne Keller, dermatologue à Strasbourg et membre du Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.