Morsure d'araignée : quand consulter ?

Bénignes dans la grande majorité des cas, les morsures d’araignée peuvent parfois provoquer des réactions, comme des douleurs, des gonflements ou des nécroses importantes. Le point avec le Dr Fabienne Keller, dermatologue à Strasbourg et membre du Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV).
Istock

Des morsures généralement inoffensives

Des morsures généralement inoffensives© Istock"Une araignée, utilisant ses deux mandibules, mord et ne pique pas", précise d’emblée le Dr Fabienne Keller, dermatologue à Strasbourg et membre du SNDV.

C’est pourquoi les boutons provoqués par les morsures d’araignées se différencient bien des boutons d’autres insectes, car ils présentent deux points d’entrée et non un seul. Mais leurs morsures restent relativement rares. En effet, en France, les araignées sont inoffensives et pacifiques : elles ne mordent les humains que pour se défendre. Et lorsqu’elles mordent, leur venin ne provoque que peu de réactions. En revanche, "la veuve noire et la recluse brune, importées depuis peu et retrouvées surtout dans le Languedoc-Roussillon, donnent des signes plus sévères".

Vidéo : Discerner une piqûre d’araignée

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Remerciements au Dr Fabienne Keller, dermatologue à Strasbourg et membre du Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV)
La rédaction vous recommande sur Amazon :