Millepertuis : mille et un avis !


Tristesse, trouble du sommeil et de l’humeur... Simple déprime ou dépression ? On parle beaucoup de cette maladie mais comment la traiter ? Il y a mille et une façons d’aller mieux, mais s’il y en est une parmi mille qui mérite notre attention : c’est le millepertuis ! Le point sur la controverse.

Publicité

Antidépresseurs, suivi psychothérapique, psychiatrie... Et s’il existait une alternative thérapeutique, un remède plus respectueux de la chimie du corps et du cerveau pour soigner les coups de blues ? Le millepertuis est, pour l’instant, le meilleur candidat à cet autre choix...

A lire aussi : Les pansements

Le millepertuis, c’est quoi ?

Le millepertuis est une plante connue depuis l’Antiquité pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et antidépressives. On utilisait à l’époque ses fleurs sous forme d’infusions pour corriger "les humeurs".

Publicité
Publicité

Mais la médecine moderne l’a intégré à son arsenal thérapeutique dès 1931 où il est indiqué alors dans les traitements de la dépression. En 1984, il bénéficie, en Allemagne, du statut officiel de médicament destiné au "traitement de l’humeur dépressive et de l’anxiété".

Et, plus récemment, des médicaments à base de millepertuis comme le Procalmyl, le Mildac ou des Arkogélules ont été mis sur le marché dans l’indication des manifestations dépressives légères et transitoires.

Utilisé aujourd’hui dans le monde entier, les avis sur le millepertuis restent pourtant controversés, voire parfois complètement contradictoires. Alors comme s’y retrouver ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X