Sommaire

Méfiez-vous de la décompression du week-end !

Ca y est, vous êtes en week-end ! Soulagé(e), vous vous détendez au maximum… jusqu’au moment où survient un énorme mal de tête ! "C’est la fameuse migraine du week-end", lance le Dr Lantéri-Minet. "Parmi les principaux facteurs de la migraine, il y a le facteur physique. La personne a des journées très difficiles, un travail très prenant, elle attend le week-end pour enfin décompresser, elle se relâche et la migraine se manifeste. De la même manière, celle-ci peut survenir le premier jour des vacances", poursuit notre interlocuteur.

Que faire ? Le mieux est d’apprendre à gérer son stress au quotidien, à faire des pauses dans la semaine pour décompresser au fur et à mesure plutôt que de tout arrêter brutalement.

A noter : Le surmenage physique peut aussi être responsable de maux de tête.

On ne saute pas de repas !

"La variation du rythme alimentaire peut être responsable de maux de tête" indique le Dr Lantéri-Minet. Ainsi, si vous avez sauté un repas ou au contraire avez fait un repas trop lourd, vous pouvez vous retrouver avec une affreuse crise de migraine ! Certains migraineux ont remarqué que leurs maux de tête se manifestaient quand ils étaient en hypoglycémie ou quand ils jeûnaient.

Que faire ? Pour votre santé en général, il est recommandé de manger à heures régulières. Par ailleurs, il peut être judicieux de tenir un journal indiquant le moment de déclenchement des maux de tête pour essayer d’identifier le facteur responsable.

Sources

Migraine, la clinique. Inserm. 

Eufic 
Migraine et troubles digestifs, André Pradalier, mars 2005.

Migraines Are Correlated with Higher Levels of Nitrate-, Nitrite-, and Nitric Oxide-Reducing Oral Microbes in the American Gut Project Cohort - Antonio Gonzalez, Embriette Hyde, Naseer Sangwan, Jack A. Gilbert, Erik Viirre, Rob Knight, mSystems, 2016 - DOI: 10.1128/mSystems.00105-16

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.