Michel Cymes : comment il a frôlé le burn-out !

Ce mercredi 18 septembre, Michel Cymes, célèbre présentateur télévisé et médecin français, est revenu sur le burn-out qu’il a su contrecarrer.

Le burn-out ou “syndrome d’épuisement professionnel” est plus courant qu’on ne le pense.

Selon la 11ème édition du Baromètre Santé et qualité de vie au travail réalisé par l'Ifop, 53 % des personnes interrogées s'estiment fatiguées physiquement et 54 % disent même être "épuisées". Des résultats très préoccupants qui s'expliquent notamment par l'intensification du travail ces dernières années.

“Elle m’a dit que j’allais basculer”

Le burn-out, Michel Cymes sait ce que c’est. Durant sa longue carrière, le médecin l'a frôlé de près, comme il l'explique dans l'émission "C à vous" où il revient sur cet épisode difficile. "Trois millions de Français sont susceptibles aujourd’hui de faire un burn-out, c'est-à-dire de ressentir ce syndrome “d'épuisement professionnel”, explique le médecin. Il ajoute que le plus important est "d'en prendre conscience", même si cela reste relativement difficile.

"La plupart du temps les gens ne savent pas qu'ils sont très limites et qu'ils vont basculer dans un burn-out", met en garde Michel Cymes, avant de confier que lui aussi était passé par là.

"Je peux vous le dire car je l'ai vécu, à titre personnel. Je ne me rendais pas compte que j'étais en train de partir... J'ai été alerté par une de mes amies psychologues qui m'a dit de faire attention car j'allais basculer. Même moi, médecin, je ne m'en rendais pas compte !", a confié le célèbre présentateur.

Lors d'une interview pour "Le Point", l'animateur avait également expliqué ses techniques pour éviter de se laisser submerger.

"Aujourd'hui, j'ai freiné, je limite notamment les interviews. Je travaille sur beaucoup de supports, mais c'est monothématique : la santé. Et étant médecin, j'ai déjà les connaissances, que j'entretiens. Je n'ai pas l'impression de bosser comme un dingue. J'ai une vie normale et je coupe les soirs et les week-ends." L’écrivain trouve donc aujourd’hui son équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, qu'il partage avec sa femme, Nathalie, et ses trois garçons âgés de 21, 19 et 7 ans.

Le burn-out, qu’est-ce que c’est ?

Face à l'accélération du rythme du travail ou encore la hausse des objectifs, les états d'épuisement physique, émotionnel et mental liés à la profession se sont multipliés. On parle aujourd’hui de "burn-out".

Il se traduit par un épuisement professionnel, qui arrive souvent de manière sournoise. Concrètement, l’employé concerné déploie une énergie grandissante pour accomplir son travail, sans toutefois en obtenir de la satisfaction. Les frustrations s’accumulent et la concentration est de plus en plus difficile à obtenir. Des symptômes physiques peuvent apparaître, comme des maux de dos ou des problèmes de sommeil.

Pour corriger une telle situation, le travailleur s’investit encore plus dans son travail, jusqu’à l’épuisement. Cette marche “à vide” peut durer des années. Le déni est typique de l’épuisement professionnel, ce dernier étant souvent vécu comme un échec.

Bien que les experts ne parviennent pas encore à expliquer ce qui mène à l’épuisement professionnel, tous les travailleurs qui traversent une période d’épuisement sont en situation de stress chronique. Il s’agit donc d’un important facteur de vulnérabilité. La grande majorité a une charge de travail élevée, à laquelle s’ajoutent l’une ou l’autre des sources de tension suivantes.

  • Manque d’autonomie
  • Déséquilibre entre les efforts fournis et la reconnaissance obtenue
  • Faible soutien social : avec le supérieur ou entre les collègues.
  • Communication insuffisante
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): "Michel Cymes : comment il a évité le burn-out", Non Stop People, 18 septembre 2019.