Sommaire

Pourquoi l'utilise-t-on encore aujourd'hui?

Pourquoi l'utilise-t-on encore aujourd'hui?Depuis 2002*, le THS-THM a été accusé de causer un nombre important de cancers du sein.

'Il faut relativiser car les études aux USA ont été faites avec des hormones synthétiques, à des doses élevées et sur des femmes à distance de leur ménopause avec des facteurs de risques**.
En France, nous utilisons des hormones naturelles et les femmes sous THS-THM sont très surveillées. Une étude française n'a pas montré la moindre augmentation de cancers du sein avec ces traitements. Mais nous restons vigilants car cela reste un facteur de risque***.
Les bénéfices-risques du THS-THM sont encore aujourd'hui positifs car très efficace. Il est en revanche prescrit sur une période plus courte et moins dosé.', explique le Dr Marc-Alain Rozan.

* En juillet 2002, puis en août 2003, ont été publiées 2 grandes études, l'une américaine (la Women's Health Initiative) et l'autre britannique (la Million Women Study), remettant en question le rapport bénéfices-risques favorables au THS, le traitement hormonal de substitution.

** diabète, hypertension, obésité...

*** ce traitement est d'ailleurs contre-indiqué pour les femmes avec des antécédents de cancer du sein personnel ou familial

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.