Sommaire

Un bilan préalable nécessaire

Un bilan préalable nécessaireL'administration de ce traitement nécessite un bilan de santé préalable pour connaître la situation hormonale de la patiente, et un suivi régulier.

'On donne le traitement le plus court possible à la dose efficace la plus basse. Le traitement est limité à 4 à 5 ans au départ, puis poursuivi si besoin en fonction de l'évolution des symptômes.', explique le Dr Marc-Alain Rozan.

Cependant: le traitement est un facteur de risque pour le cancer du sein. Il est alors contre-indiqué chez les femmes avec des antécédents de ce cancer personnel ou familial, ou/et victimes d'un AVC ou de problèmes cardio-vasculaire, ou/et avec des boules aux seins non identifiées.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.