Bouffées de chaleur : quels sont les symptômes ?

Les bouffées de chaleur sont la conséquence d’une dilatation des vaisseaux sanguins à la surface de l’épiderme. Leurs causes sont multiples et vont de la ménopause à l’hyperthyroïdie, en passant par la rosacée, les tumeurs ou la mastocytose. Selon l’origine des bouffées de chaleur, on distingue des symptômes communs (chaleur, rougeurs, suées, frissons) et des symptômes spécifiques (nausées, vomissements, palpitations cardiaques, hypertension artérielle, diarrhées).

Publicité

6755875-inline.jpg© Istock

Les symptômes communs des bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur, quelle que soit leur origine, se manifestent brusquement et peuvent durer de quelques minutes à une demi-heure. La personne ressent alors une vive sensation de chaleur au niveau du thorax, mais aussi du cou et du visage. La peau rougit par endroits, tandis que frissons et sueurs complètent le tableau des symptômes.

Les symptômes spécifiques de la ménopause, de l’hyperthyroïdie et d'autres sources de bouffées de chaleur

Outre les symptômes communs de chaleur, frissons, sueurs et rougeurs lors de bouffées de chaleur, il existe des symptômes spécifiques aux maladies qui les génèrent : - La ménopause : c’est la diminution de la production hormonale qui génère une instabilité des vaisseaux sanguins et donc des bouffées de chaleur chez 50 à 75 % des femmes ménopausées. En pareil cas, les bouffées sont multiples au cours de la journée, avec des sueurs. - La rosacée : maladie dermatologique chronique que l’on observe chez les personnes de carnation pâle âgées de 30 ans et plus, elle s’accompagne, en plus des bouffées de chaleur, de rougeurs sur le visage (couperose) et de lésions proches de celles de l’acné, voire d’une irritation des yeux. - L’hyperthyroïdie : la glande thyroïde travaille trop et génère une accélération du métabolisme et donc une surchauffe. Aux bouffées de chaleur s’ajoutent des tremblements, une accélération du rythme cardiaque, l’apparition d’un goitre, un amaigrissement rapide. - La mastocytose : c’est une affection cutanée rare qui se traduit par une dilatation des vaisseaux sanguins à la surface de l’épiderme. Parmi les symptômes spécifiques, on note des palpitations cardiaques et des troubles digestifs (des crampes abdominales et des diarrhées). - Tumeurs des glandes surrénales : il s’agit de tumeurs majoritairement bénignes au niveau des reins, qui créent une vasodilatation. Elles entraînent des nausées, des vomissements, des palpitations cardiaques et de l’hypertension artérielle. - Tumeurs carcinoïdes : tumeurs rares situées au niveau de l’intestin, qui engendrent une production accrue de sérotonine responsable de vasodilatations. Troubles digestifs (diarrhées, crampes abdominales) ainsi que des difficultés au niveau respiratoire se joignent aux bouffées de chaleur et sueurs.

Publicité
Publicité

Quelle que soit la cause des bouffées de chaleur, il est recommandé de limiter la consommation d’aliments épicés ou de boissons trop chaudes, de fractionner les repas, de bien s’hydrater, de porter des vêtements en fibres naturelles et d’éviter les expositions au soleil. N’hésitez pas à en parler à votre médecin si vous souffrez de bouffées de chaleur, il est important d’identifier la source de ce désagrément.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X