Sommaire

On change surtout de silhouette…

On change surtout de silhouette… Plus qu’une réelle prise de poids, le chamboulement hormonal lié à la cinquantaine implique surtout une autre répartition des graisses corporelles – souvent assimilée, à tort, à de nouveaux kilos ! Il n’est pas rare de ne plus pouvoir fermer ses pantalons, sans que la balance bouge d’un gramme. Même si vous ne prenez pas de poids, la chute des oestrogènes, ces fameuses hormones féminines, entraîne une délocalisation des rondeurs qui, forcément, migrent ailleurs ! La mauvaise nouvelle, c’est qu’avec la maturité, la taille s’épaissit légèrement ou le ventre s’arrondit… La bonne, c’est que les hanches, les jambes et les fessiers, eux, s’affinent !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.