Rappel d'un lot Dépakine et Valproate Zentiva pour risque de sous-dosage

Publié le 18 Janvier 2019 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
L'ANSM publie un communiqué alertant sur le rappel d'un lot de Dépakine et de Valproate Zentiva, à cause d'une erreur de pipette ayant entraîné un sous-dosage.
Publicité

Si vous souffrez de crises d'épilépsie attention ! L'ANSM annonce avoir demandé en accord avec le laboratoire Sanofi-Aventis France, le rappel d'un lot de Dépakine 200mg/ml et Valproate de sodium Zentiva 200mg/ml, en solution buvable. En cause ? "La découverte dans une boîte, d'une pipette destinée à un autre dosage (300mg/ml au lieu de 200mg/ml)."

Un patient victime de sous-dosage

Les auteurs du communiqué publié le 17 janvier 2019, expliquent que "l’administration du médicament avec cette pipette de 300mg/ml au lieu de la pipette 200mg/ml peut entrainer un sous-dosage en valproate et donc une baisse de l’efficacité du traitement antiépileptique." Un patient en aurait d'ailleurs déjà fait les frais.

Publicité

Le laboratoire Sanofi-Aventis assure que ce rappel ne concerne que quelques boîtes sur 88 000 produites sous le lot en question ayant été délivré en FRance entre février août 2018. La référence pour identifier le lot qui fait l'objet d'un rappel est le n°013097. Selon l'ANSM les pharmaciesns et établissements de santé ont été prévenus et doivent contacter par tous les moyens possibles les personnes à qui ils auraient délivré l'une des boîtes contenant la mauvaise pipette.

Publicité

Comment bien identifier la bonne de la mauvaise pipette ?

Les patients qui possèdent l'une des boîtes faisant l'objet du rappel, "ne doivent en aucun cas arrêter leur traitement", assure l'ANSM. "Il est demandé aux patients en possession de boîtes de Dépakine 200mg/ml, ou Valproate Zentiva 200mg/ml, du lot n°013097 de les rapporter, avec la pipette, à la pharmacie dans les plus brefs délais." Une boîte avec la bonne pipette leur sera délivré gratuitement. Il est important pour ceux ayant pris le médicament avec la mauvaise pipette de se rendre au plus vite chez leur médecin "pour évaluer l'équilibre de leur traitement épiléptique".

mots-clés : Dépakine
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X