Mode d'action des médicaments anorexigènes

Contrairement aux compléments alimentaires à base de plantes qui comblent l'estomac en se gonflant d'eau, les anorexigènes amphétaminiques agissent à la manière de neurotransmetteurs. Ils influent sur le système nerveux, modifiant l'appétit et bien d'autres systèmes de régulation de l'organisme. Amphétamine, diéthylpropion, clobenzorex, fenfluramine, sibutramine : toutes ces molécules ont été retirées du marché à cause de leurs effets indésirables graves. Attention, l'orlistat n'est toutefois pas un médicament anorexigène, mais un modificateur de l'absorption des graisses.

Médicaments anorexigènes : effets indésirables graves

L'hypertension artérielle pulmonaire primitive a mis le feu aux poudres à la fin des années 1960. Certaines personnes présentant des difficultés à respirer pendant l'effort ont pu récupérer après l'arrêt des traitements, tandis que la greffe du cœur et des poumons était nécessaire pour d'autres. C'est alors très progressivement qu'ont été interdits les différents coupe-faim amphétaminiques. Le scandale récent du benfluorex (Mediator) a mis fin à la commercialisation de cette classe pharmacologique, de nombreux patients ayant présenté des pathologies valvulaires.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.