Sommaire

C’est très dur d’arrêter quand on a commencé...

dependance somnifèreSous le terme de somnifères, on regroupe couramment deux types de médicaments : les hypnotiques qui induisent le sommeil et les anxiolytiques qui eux, abaissent le niveau d'angoisse. "Les hypnotiques se fixent sur les récepteurs des cellules nerveuses et peuvent ainsi provoquer une accoutumance" constate le Dr Sylvie Royant-Parola. "L’arrêt est donc difficile d’autant que beaucoup de patients essaient de cesser brutalement leur prise ce qui provoque un rebond des insomnies" poursuit-elle. Son conseil : "Ces médicaments, efficaces pour induire le sommeil et réduire les réveils nocturnes, doivent être prescrits, sauf pathologie psychiatrique, sur des périodes courtes d'un mois au plus, et leur arrêt doit être progressif."

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

mots-clés : Benzodiazépine
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.