Mise en garde sur le sirop Tussisedal® responsable de douleurs abdominales

La revue médicale Prescrire alerte sur les risques du sirop antitussif Tussisedal®, dont la substance active peut entrainer d'intenses douleurs abdominales. Un traitement qui, par ailleurs, aurait une efficacité "très relative".
Istock

Accros aux sirops pour la toux ? Attention à leurs effets indésirables. Le 1er janvier 2019, la revue médicale Prescrire a tenu à mettre en garde sur les risques de l'antitussif Tussisedal®, susceptible de provoquer de fortes douleurs abdominales quelques heures après la prise.

Tussisedal® : il provoque des douleurs abdominales "de type biliaire ou pancréatique"...

Ces effets secondaires sont liés à la substance active du médicament, la noscapine, qui est un opioïde utilisé dans le traitement de la toux. Selon le média, les douleurs abdominales "sont un effet indésirable connu des opioïdes" : ces derniers entrainent en effet des spasmes au niveau du sphincter d'Oddi, un muscle situé dans le duodénum, "dont la contraction limite l’écoulement de la bile et des sucs pancréatiques". Les douleurs sont donc "de type biliaire ou pancréatique".

... mais également des douleurs thoraciques

Si 89 cas de douleurs abdominales ont été recensés par le centre de pharmacovigilance néerlandais et celui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2017, 28 cas de douleurs abdominales hautes, 64 cas de douleurs thoraciques et 9 cas d'inconfort thoracique ont également été signalés. "Les symptômes ont débuté la plupart du temps dans les heures suivant la prise de noscapine. Les patients ont décrit les douleurs comme intenses."

Des effets indésirables qui méritent d'autant plus d'être soulignés et reconnus par les médecins que d'après Prescrire, "l'intérêt clinique" de la noscapine dans le traitement de la toux est "souvent très relatif" et celle-ci expose également à des risques d'angiœdèmes (gonflement de la peau et des muqueuses).

Toux : mieux vaut la soigner naturellement !

Déjà en 2015, le magazine 60 Millions de consommateurs pointait du doigt les sirops et autres comprimés pour la toux vendus sans ordonnance, jugés "inutiles" voire nocif. En cause : des principes actifs "à action contradictoire" (exemple : le sirop Rhinathiol® "contient un ingrédient qui agit contre la toux sèche quand un autre favorise l'expectoration") mais également la présence de substances indésirables parmi les ingrédients, telles que des allergènes et de l'alcool.

Si le magazine affirme qu'il est "préférable d'attendre que [la toux] passe d'elle-même", il existe toutefois des traitements naturels efficaces tels que l'ail (à faire macérer dans de l'eau bouillante), l'huile d'eucalyptus (à appliquer localement), le jus de cresson, les bourgeons de pin, la feuille de guimauve, la droséra ou encore le tussilage (en infusion).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Mise en garde sur le sirop tussisedal® responsable de douleurs abdominales