< Retour à l'article

La ménopause

1/5
La ménopause© Adobe Stock

Comme le précise l'ANSM, ces pilules progestatives ne doivent plus être prescrites en cas de ménopause, d’irrégularités du cycle menstruel, de syndrome prémenstruel, de mastodynies légères (douleurs aux seins) et de contraception, "beaucoup de femmes les prenant comme une pilule classique".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.