Les médicaments sous haute surveillance
Sommaire

Di-Antalvic® : des risques mortels

sleeping pill on nightstand next to a glass of water white tablet on table and bed in bedroom insomnia medicine concept© Istock

Consommé par des millions de Français, l'antalgique Di-Antalvic® (dextropropoxyphène) a été retiré du marché le 1er mars 2011. Il était fabriqué par Sanofi-Aventis depuis plus de 45 ans.

Pourquoi a-t-il été retiré du marché? Parce qu’il pouvait être mortel en cas de surdosage. ‘Il détruit le foie’, indique le Dr Martial Fraysse, pharmacien. Cet effet a surtout été notifié en Angleterre ‘où des gens le prenaient volontairement pour se suicider', rappelle notre interlocuteur.

Précautions: si vous possédez encore des médicaments à base de dextropropoxyphène, ne les utilisez pas et ramenez-les en pharmacie pour destruction.

A noter: toutes les spécialités pharmaceutiques contenant du dextropropoxyphène ont été retirés du marché européen: Propofan®, les génériques…

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :