Les médicaments sous haute surveillance
Sommaire

Protelos® : des effets graves cachés

heart health treatment© Istock

Médicament prescrit depuis 2006 pour soigner l’ostéoporose, le Protelos® (ranélate de strontium) a connu de nombreuses polémiques. Dans son édition du 7 septembre 2011, le quotidien Libération révèle: ‘Servier a caché aux autorités de santé des cas d'effets secondaires du Protelos®'. Le médicament est déjà sous la surveillance renforcée de l'ANSM.

Pourquoi est-il sous surveillance renforcée ? Parce qu’il y a un risque de survenue de réactions allergiques graves. En juillet 2007, l’ANSM alertait sur des cas d’éruption cutanée ‘souvent accompagnée de fièvre, d’une augmentation du volume des ganglions avec augmentation du nombre de globules blancs, et d’effets sur les poumons, le foie, ou les reins’. Un cas a conduit au décès d'une patiente.

En 2014, ses indications sont restreintes au traitement de l'ostéoporose sévère à risque élevé de fracture, en dernière intention. En 2015, le médicament est déremboursé. Fin 2017, le fabricant cesse sa fabrication.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.