Les médicaments sous haute surveillance
Sommaire

Pholcodine® : des sirops dangereux

Humex®, Polery®, Codotussyl® (qui n'est plus commercialisé depuis 2015)… Ces sirops à base de pholcodine sont sur la sellette. La substance antitussive utilisée en France depuis la fin des années 1960 peut s’avérer très dangereuse.

Pourquoi est-il sous surveillance renforcée ? ‘Les données actuellement disponibles suggèrent que la pholcodine pourrait être à l’origine d’accidents lors de certaines anesthésies’, a déclaré l’ANSM dans un communiqué de mai 2011.

Précautions d’emploi : en avril 2011, l'ANSM a annoncé que les produits pharmaceutiques à base de pholcodine ne pouvaient être délivrés que sur ordonnance médicale. Si vous avez de tels médicaments chez vous, ne les prenez pas sans avis médical. L’agence a par ailleurs demandé aux médecins ‘de ne prescrire des médicaments contenant de la pholcodine qu’en l’absence d’alternative thérapeutique’. 'On peut par exemple donner des produits naturels comme l’extrait de lierre,’ indique le Dr Martial Fraysse, pharmacien.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :