Les médicaments sous haute surveillance
Sommaire

Médicaments : comment sont-ils surveillés ?

doctor in the green shirt with stethoscope writing the patient chart on pharmacy background© Istock

Tous les médicaments commercialisés sont soumis à une surveillance de leur effet indésirable. 'Ce n’est qu’après une utilisation à large échelle que l’on connaît mieux son profil de tolérance', explique l'ANSM.

C omment sont-ils surveillés? Grâce au concours des professionnels de santé (médecins, pharmaciens...), des patients et des entreprises du médicament qui déclarent les effets secondaires indésirables observés.

A qui déclarer les effets secondaires indésirables? A l'un des 31 centres régionaux de pharmacovigilance existants en France ou à l'Afssaps directement. 'Le problème c'est que l'on a rarement de retour quand on s'adresse à cette agence. Ils ne nous tiennent pas au courant de ce qu'il se passe, ce n'est pas motivant', prévient le Dr Martial Fraysse, pharmacien. Les centres de pharmacovigilance seraient plus réactifs.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :