Les médicaments à base de diclofénac augmenteraient le risque d’attaque cardiaque

Une récente étude danoise a établi un lien entre la prise de médicaments à base de diclofénac, utilisés notamment contre les douleurs articulaires, et des risques plus élevés de contracter une maladie cardiovasculaire. Selon les chercheurs, leur usage devrait donc être limité au profit d'autres médicaments.

Publicité

© Istock

Prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour lutter contre les douleurs articulaires ou des règles douloureuses peut s'avérer banal. Pourtant, on aurait tout intérêt à faire plus attention à ceux que l'on choisit. Une étude danoise publiée le 4 septembre 2018 dans la revue BMJ révèle en effet que la prise de médicaments à base de diclofénac (substance active de Voltarène® et Artotec® notamment) augmenterait les risques cardiovasculaires, notamment les crises cardiaques et les AVC, comparée à d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Publicité
Publicité

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l'hôpital universitaire d'Aarhus au Danemark se sont basés sur des données d'archives nationales concernant plus de 6,3 millions de danois. L'objectif était de comparer les risques cardiovasculaires entre les individus qui s'étaient vus préscrire des médicaments à base de diclofénac, ceux qui prenaient d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène® et naproxène® notamment), ceux qui privilégiaient le paracétamol et ceux qui ne prenaient aucun médicament, sur une période allant de 1996 à 2016. Les participants ont été répartis en trois catégories, correspondant à leur risque cardiovasculaire de base : bas, modéré ou élevé.

Diclofénac : un risque cardiovasculaire et de mort cardiaque élevé

Résultats : les personnes ayant commencé à prendre du diclofénac, même à faible dose, pendant la période de l'étude ont eu un taux plus élevé d'incidents cardiovasculaires, comparées à celles qui prenaient d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens ou du paracétamol. Ces incidents allaient d'un rythme cardiaque irrégulier à un AVC ischémique en passant par une insuffisance cardiaque et une crise cardiaque. Ils concernaient aussi bien les hommes que les femmes, tous âges confondus. La prise de la substance active était également associée à un taux plus élevé de mort cardiaque et de saignements des voies digestives supérieures, comparée aux individus qui ne suivaient aucun traitement. Pour finir, le diclofénac a augmenté le risque cardiovasculaire général des personnes qui, de base, en avait un moindre ou modéré.

Des risques qui, selon les scientifiques, devraient être mentionnés directement sur la boîte des médicaments contenant du diclofénac. Ces derniers réclament par ailleurs que les médicaments à base de diclofénac, à appliquer localement ou à prendre par voie orale, ne soient plus disponibles sans ordonnance et que leur utilisation soit réduite et limitée à certains cas : "Traiter les douleurs et l'inflammation avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens peut être utile chez certains patients pour améliorer leur qualité de vie malgré les effets secondaires potentiels. Cependant, compte tenu de leurs risques cardiovasculaires et gastrointestinaux, commencer un traitement à base de diclofénac avant d'avoir essayé les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens traditionnels semble peu justifié."

Diclofénac : contre-indiqué depuis 2013 en France

En France, le diclofénac fait l'objet de restrictions d'utilisation depuis 2013. L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) avait en effet publié un communiqué informant que celui-ci était désormais contre-indiqué chez les patients atteints "d'insuffisance cardiaque, de cardiopathie ischémique, d'artériopathie périphérique et/ou de maladie vasculaire cérébrale". Tout risque cardiovasculaire doit donc être écarté chez le patient avant de lui prescrire un traitement par diclofénac. Le communiqué précisait également que "la dose efficace de diclofénac la plus faible pendant la durée la plus courte nécessaire au contrôle des symptômes des patients doit être utilisée."

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X