Sommaire

De l’aspirine contre Alzheimer ?

De l’aspirine contre Alzheimer ?© IstockL'aspirine pourrait ralentir les avancées de la maladie d’Alzheimer chez les malades. C’est en tout cas ce que tendent à démontrer certains travaux scientifiques, dont ceux publiés en 2018 par des chercheurs du Rush University Medical Center à Chicago (8).

D’où vient cette vertu ? "On sait que dans Alzheimer, on a des zones complètes du cerveau qui meurent", explique François Martial, docteur en pharmacie. "Ce que l'on ne sait pas encore, c'est pourquoi ces parties du cerveau meurent. Il existe plusieurs hypothèses, dont celle d'une nécrose par manque d'oxygénation. Dans ce cas, "par ses effets anticoagulants, l'aspirine pourrait assurer une meilleure oxygénation des cellules, retardant leur vieillissement".

A noter : "On ne connaît pas encore la cause de la dégénérescence neurologique dans la maladie d'Alzheimer, ni l'action de l'aspirine sur la maladie", conclut François Martial, docteur en pharmacie. Les études restent contradictoires.

L'aspirine (et ses dérivés !) peuvent avoir de graves effets secondaires, demandez toujours l'avis de votre médecin et/ou de votre pharmacien avant d'en prendre.

Aspirine : pourquoi fait-elle baisser la fièvre ?

Lorsque l'on se blesse, à l'endroit de la plaie, on observe un léger gonflement, la zone chauffe, et parfois rougit : c'est le système immunitaire qui réagit. La fièvre est l'action générale du système immunitaire qui se met en route... et sur lequel agit l’aspirine.

D’où vient cette vertu ? L'aspirine qui est anti-inflammatoire, aide à faire baisser la fièvre en neutralisant la production de prostaglandines (hormones) en jeu dans le processus de fièvre, de douleur et d'inflammation. Elle fait ainsi baisser la température du corps.

Les études : Ce n'est que dans les années 70 (on a découvert l’aspirine à la fin du XIXe), qu'on a commencé à comprendre les mécanismes d’action de la molécule sur la fièvre. En 1971, les scientifiques Vane et Piper reçurent le prix Nobel de médecine pour avoir identifié l'action de l'aspirine sur les prostaglandines.

Attention : si vous avez de la fièvre, adressez-vous toujours à un médecin. Aujourd’hui, on recommande le paracétamol en première intention contre la fièvre. L’aspirine, si elle est dotée de nombreuses vertus, peut avoir des effets secondaires. Elle peut entraîner notamment un syndrome de Reye (mortel).

L'aspirine (et ses dérivés !) peuvent avoir de graves effets secondaires, demandez toujours l'avis de votre médecin et/ou de votre pharmacien avant d'en prendre.

Sources

(1) A Randomized Trial of Aspirin to Prevent Colorectal Adenomas in Patients with Previous Colorectal Cancer, Robert S. Sandler, M.D., M.P.H., Susan Halabi, Ph.D., John A. Baron, M.D., Susan Budinger, B.S., Electra Paskett, Ph.D., Roger Keresztes, M.D., Nicholas Petrelli, M.D., J. Marc Pipas, M.D., Daniel D. Karp, M.D., Charles L. Loprinzi, M.D., Gideon Steinbach, M.D., Ph.D., and Richard Schilsky, M.D. N Engl J Med, 2003;348(19):1939.

(2) Population-wide Impact of Long-term Use of Aspirin and the Risk for Cancer - Yin Cao, Reiko Nishihara, Kana Wu et al - JAMA Oncol. 2016;2(6):762-769.

(3) Effect of aspirin, other NSAIDs, and statins on PSA and PSA velocity. Algotar AM, Thompson PA, Ranger-Moore J, Stratton MS, Hsu CH, Ahmann FR, Nagle RB, Stratton SP. Prostate. 2010 Jun 1;70(8):883-8.

(4) Journal of Clinical Oncology August 17 2015 doi: 10.1200/JCO.2014.58.9952 Obesity, Aspirin, and Risk of Colorectal Cancer in Carriers of Hereditary Colorectal Cancer: A Prospective Investigation in the CAPP2 Study - Christina A. Clarke, Alison J. Canchola, Lisa M. Moy et al.

(5) Analgesic use and sex steroid hormone concentrations in postmenopausal women,Gates MA, Tworoger SS, Eliassen AH, Missmer SA, Hankinson SE.Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2010 Apr;19(4):1033-41. Epub 2010 Mar 23. 
 

(6) Aspirin intake and survival after breast cancer, Holmes MD, Chen WY, Li L, Hertzmark E, Spiegelman D, Hankinson SE. 
J Clin Oncol. 2010 Mar 20;28(9):1467-72. Epub 2010 Feb 16.

(7) Regular and low-dose aspirin, other non-steroidal anti-inflammatory medications and prospective risk of HER2-defined breast cancer: the California Teachers Study - Breast Cancer Research 2017 - doi.org/10.1186/s13058-017-0840-7

(8) Aspirin induces Lysosomal biogenesis and attenuates Amyloid plaque pathology in a mouse model of Alzheimer's disease via PPARα - Sujyoti Chandra, Malabendu Jana and Kalipada Pahan - Journal of Neuroscience 2 July 2018, 0054-18

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.