Sommaire

Phyto-oestrogènes : gare aux cancers !

Phyto-oestrogènes : gare aux cancers !© IstockLeurs effets sur les bouffées de chaleurs ne sont pas démontrés. Les phyto-oestrogènes (molécules végétales présentes notamment dans le soja et le houblon) sont pourtant vendus sans ordonnance, et ce alors que, pour l’Afssa, "ils interfèrent avec le système hormonal." A la différence des médicaments, les compléments alimentaires n’ont en effet besoin d’aucune autorisation de mise sur le marché (AMM). Les doses à ne pas dépasser : 1 mg de phyto-oestrogènes par kilos/jour maximum. Ils sont déconseillés aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein. Prenez toujours l’avis d’un médecin phytothérapeute.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.