Ces médicaments qui détruisent la santé

Antidouleurs, anticoagulants, anxiolytiques, diurétiques ou corticoïdes… Ces médicaments sont utiles, mais non sans risques! Le point sur neuf traitements courants aux effets secondaires indésirables.

Anti-inflammatoires: des risques d’ulcère

Ces médicaments qui détruisent la santéalt Les anti-inflammatoire non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments courants, utiles contre la douleur, la fièvre et l’inflammation.

Leurs risques: la consommation régulière de certains d’entre eux (ibuprofène par exemple) empêche l’estomac de neutraliser les sucs gastriques, et peut causer une irritation de la muqueuse capable d’aller jusqu’à l’ulcère ou la perforation.

Les signes gastriques: brûlures d’estomac, ballonnements, diarrhée ou constipation, douleurs abdominales…

Que faire: consultez votre médecin. Il peut vous suggérer un Coxib, nouvelle catégorie d’AINS, développée pour réduire les risques de troubles gastro-intestinaux.

Anxiolytiques: ils abîment la mémoire

Ces médicaments qui détruisent la santéalt La France détient le record mondial de prescription d’anxiolytiques, les benzodiazépines étant les produits les plus prescrits (Temesta®, Xanax®, Valium®, Lexomil®, Rohypnol®...). Ils constituent la base de la plupart des somnifères et des tranquillisants. Or ces médicaments, à long terme, peuvent créer une accoutumance, une dépendance et des pertes de la mémoire.

Les signes de troubles: somnolences, troubles de la mémoire, diminution de la concentration, confusion, irritabilité, chute.

Que faire: consulter votre médecin.

Conseils: ils sont souvent considérés comme des produits de confort car ils agissent rapidement. Oubliez l’automédication, qui présente davantage d’effets indésirables que de bénéfices.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

- HAS (Haute Autorité de Santé) : www.has-sante.fr - la Caisse Nationale d’Assurance Maladie : dossier sur l'iatrogénie médicamenteuse

- University of New Castle, Neurology, Neurobiology and Psychiatry

- Site du ministère de la Santé

Afssaps

- troubles thyroïdiens induits par l’amiodarone. Division d’endocrinologie et de diabétologie, département de médecine, hôpital cantonal universitaire Genève. - effets indésirables des antipaludéens – Angles A. et coll. La Presse Médicale 2003

La rédaction vous recommande sur Amazon :