Ces médicaments toxiques pour votre foie
Sommaire

Anti-inflammatoires : gare à l'Advil®

Anti-inflammatoires : gare à l'Advil®© Fotolia
"Les anti-inflammatoires peuvent entraîner des problèmes hépatiques. Le plus connu reste l'Ibuprofène* que l'on donne en cas de douleurs et d'inflammations modérées" explique le Pr de Lédinghen.
A quelle dose : à n'importe quelle dose.
Les principaux signes hépatiques : un teint très jaune peut apparaître plusieurs jours à plusieurs semaines après la première prise, accompagné d'une perte d'appétit et d'un amaigrissement.
Que faire : prévenir votre médecin. "C'est souvent plus grave que pour les antibiotiques. En général, la guérison est complète, mais dans de rares cas, cela peut entraîner une insuffisance hépatique, voire le décès."

*Médicaments contenant de l'ibuprofène : Advil®, Nureflex®, Spedifen®...

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):