Attention à ne pas confondre ces deux médicaments !

Publié le 12 Avril 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Votre médecin vous a prescrit du Siklos® ? Lisez bien la posologie indiquée sur l’ordonnance, et vérifiez le dosage (100 mg ou 1000 mg) qui vous a été délivré par votre pharmacien.
Publicité
Attention à ne pas confondre ces deux médicaments !Istock

Des erreurs de délivrance ont été signalées à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Et celles-ci ont pu entraîner de sérieux effets secondaires chez certains patients. En cause ? La confusion entre deux variantes d’un même médicament : le Siklos® 100 mg et le Siklos® 1000 mg.

Une erreur de dosage peut entraîner de graves effets indésirables

Le Siklos® est un médicament utilisé en prévention des crises vaso-occlusives douloureuses récurrentes, pour les personnes souffrant de drépanocytose. Mais il est décliné en deux spécialités distinctes, dont le dosage varie. Et il semblerait que certains pharmaciens se soient trompés de boîte au moment de délivrer leur traitement à plusieurs patients, leur donnant du 1000 mg au lieu du 100 mg qui leur avait été prescrit.

Publicité
Publicité

Or, administrer à un patient un comprimé dix fois plus dosé en hydroxycarbamide - la substance active du Siklos® - l’expose à des effets indésirables graves. Un surdosage pourrait entraîner de la fatigue, des maux de tête, mais aussi des troubles hématologiques comme la neutropénie, des éruptions cutanées avec démangeaisons, l’apparition d’hématomes, des malaises ou encore de la fièvre.

Ces deux déclinaisons du Siklos® sont pourtant facilement identifiables grâce à la couleur de leur boîte : or pour le 100 mg et rouge pour le 1000 mg. Les comprimés eux-même possèdent des distinctions visuelles. Les lettres “H” pour “hundred” (cent) et “T” pour “thousand” (mille) sont respectivement gravées sur chaque cachet. Celui associé au plus fort dosage est aussi plus grand, et sécable en quatre parties.

L’ANSM rappelle aux professionnels de santé d’être vigilants

L’ANSM invite donc les pharmaciens d’officine à la plus grande vigilance lors des délivrances de Siklos® 1000 mg et Siklos® 100 mg. Il leur recommande également de se rapprocher du médecin prescripteur en cas de moindre doute sur le dosage, et de consulter les documents de réduction des risques de ce médicament, disponibles sur le site de l’Agence.

Elle conseille également aux médecins prescripteurs de bien mentionner le poids et l’âge du patient sur l’ordonnance, ainsi que le dosage de Siklos®, et de préciser au patient la posologie à respecter. Ils peuvent aussi lui remettre le “guide d’information destiné aux patients drépanocytaires traités par Siklos®” élaboré par l’ANSM. En cas de doute quant au dosage à prendre ou à la survenue d’effets secondaires, consultez immédiatement votre médecin.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X