Sommaire

Xarelto, Eliquis, Pradaxa et Mildac

Xarelto, Eliquis, Pradaxa et Mildac

Quand sont-ils prescrits ? Mildac® est un antidépresseur à base de millepertuis utilisé en cas d’état dépressif léger.

Le Xarelto® est utilisé pour empêcher la formation des caillots dans les vaisseaux sanguins en inhibant de façon sélective un facteur essentiel à la coagulation sanguine, le facteur Xa.

L'Eliquis® est également un médicament qui appartient à la famille des "anticoagulants oraux directs" ou "nouveaux anticoagulants oraux" (ce qui les distingue des anticoagulants plus anciens, les antivitamines K). Il empêche la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins en inhibant de façon sélective un facteur essentiel à la coagulation sanguine, le facteur Xa.

Le Pradaxa® est lui aussi un anticoagulant oral. Il empêche la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins en bloquant de façon sélective la thrombine, une enzyme qui joue un rôle central dans le processus de coagulation du sang.

Quels sont les risques ? “Le millepertuis va diminuer leur activité thérapeutique et annuler leurs effets”, explique le Dr Fraysse. Le risque de thrombose (formation de caillot) est alors fortement majoré.

Autres interactions : Le Xarelto et l’Eliquis peuvent interagir avec les médicaments qui contiennent de l'aspirine, un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) ou encore de la ticlopidine : augmentation du risque de saignement.

Le Pradaxa quant à lui ne doit pas être associé aux médicaments contenant du kétoconazole (sauf traitements en application locale), de l'itraconazole, du tacrolimus ou de la dronédarone : il existe un risque d'hémorragie grave. Il peut également interagir avec certains antidépresseurs, l'aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les médicaments contenant de l'amiodarone, de la quinidine ou du vérapamil.

Sources

- Référentiel national des interactions médicamenteuses, Afssaps.

Guide pratique des médicaments, Dorosz, ed.Maloine, 2009

Effect of ibuprofen on cardioprotective effect of aspirin, MacDonald TM, Wei L, Lancet 2003 ;361 : 573-4 - Conseil national de l’ordre des pharmaciens

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.