Sommaire

Le Doliprane® dangereux pour le foie

Le <a href=© Adobe StockDoliprane® dangereux pour le foie" width="500" height="332" />

Pris en excès, ce célèbre médicament à base de paracétamol devient toxique pour l’organisme et représente un danger pour le foie en bloquant son action. Il faut veiller à ne pas dépasser une posologie de quatre grammes par jour, comme l'expliquait à Medisite le professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien.

Parmi les médicaments concernés : Efferalgan®, Doliprane®, Dafalgan®, Fervex®, Algodol® et tous les dérivés contenant du paracétamol. Disponibles sans ordonnance.

Attention : Veillez à ne pas associer deux médicaments contenant du paracétamol sans vous en rendre compte, par exemple du Fervex® vendu contre le rhume et les états grippaux et du Doliprane®. Cela augmenterait à votre insu la quantité de paracétamol absorbée.

L’aspirine : 10 grammes peuvent être mortels

Bien connue pour ses propriétés antidouleur et antipyrétique, l’aspirine n’est pas dénuée de danger. Dix grammes d’aspirine par jour peuvent même se révéler mortels. Les symptômes d’un surdosage comportent des vertiges, des maux de têtes, des bourdonnements d’oreilles, des nausées, puis des vomissements.
L'aspirine provoque également de petites ulcérations dans l'estomac et augmente les saignements de la muqueuse digestive, altérant l’estomac sur le long terme, comme l’expliquait à Medisite le Pr Robert Benamouzig, gastro-entérologue.

Attention : Chez les personnes de plus de 75 ans ayant eu un infarctus ou un accident vasculaire cérébral (AVC) causé par un caillot, la prise d’aspirine sur le long terme augmente le risque d’hémorragie digestive, selon une récente étude britannique*.

Parmi les médicaments concernés : Alka-Seltzer®, Aspégic®, Aspirine Bayer®, Aspirine UPSA®, Finidol®, Hexagrip®, Solucétyl®… Disponibles sans ordonnance.

*Age-specific risks, severity, time course, and outcome of bleeding on long-term antiplatelet treatment after vascular events: a population-based cohort study. Li et al., 13 juin 2017. The Lancet.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Age-specific risks, severity, time course, and outcome of bleeding on long-term antiplatelet treatment after vascular events: a population-based cohort study. Li et al., 13 juin 2017. The Lancet. 

Long-term proton pump inhibitors and risk of gastric cancer development after treatment for Helicobacter pylori: a population-based study. Cheung et al., 2017. Gut. 

Vidéo : Pourquoi ces médicaments sont-ils dangereux ?