Atrovent nasal

Publié le 29 Août 2006 par Rédaction Medisite

Nom commercial: ATROVENT NASAL

Dénomination commune internationale (DCI): ipratropium bromure

Présentation: Aérosol de 200 doses avec 21 µg par bouffée (sans gaz propulseur)

Indications: Rhinites allergiques non infectées, rhinites vasomotrices non infectées: traitement symptomatique de l’écoulement nasal.

Posologie: 2 bouffées dans chaque narine 2 à 3 fois par jour.

Modalités d’administration: VOIE NASALE.

En cas d’oubli:- Prendre la dose prescrite par votre médecin le plus rapidement possible après l’oubli.- Ne pas dépasser la dose prescrite.

Surdosage: Contacter votre médecin.

Arrêt du traitement: Risque de rechute et de réapparition des symptômes qui avaient motivé la prescription.

En cas de grossesse et d’allaitement: Déconseillés.

Cas particulier:- Enfant: RÉSERVÉ À L’ENFANT DE PLUS DE QUINZE ANS.- Personne âgée: rien à signaler.

Précautions d’emploi:- Se moucher avant chaque utilisation.- L’embout nasal devra être nettoyé avant et après chaque utilisation.- Consulter en cas de sécrétions nasales infectées.- En cas de projection accidentelle dans l’œil, une dilatation de la pupille est possible et peut provoquer une crise de glaucome chez les patients prédisposés: bien rincer et consulter éventuellement.

Interactions Médicamenteuses: Aucune.

Effets secondaires:- Sécheresse nasale et buccale.- Irritation rhino-pharyngée pouvant se compliquer de croûtes dans le nez et de saignement de nez.- Risque de sinusite par assèchement de la muqueuse en cas de rhinite infectée.

Principe d’action: Ce médicament empêche la production en excès des sécrétions nasales en agissant directement au niveau des glandes responsables de leur sécrétion.

Délivrance: Sur ordonnance.Remboursé en partie par la Sécurité Sociale.Mise à jour: août 2006.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X
Publicité
Contenus sponsorisés