Névralgie dentaire (rage de dent) : causes, traitements, comment la soulager

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa névralgie dentaire, avec ou sans carie, est une douleur aigüe que des remèdes naturels peuvent soulager, mais qui nécessite un rendez-vous chez un dentiste pour en soigner la cause

Qu'est-ce qu'une névralgie dentaire ?

Le terme "névralgie dentaire" est employé pour définir une douleur dentaire plutôt vive, en raison de l'atteinte d'un nerf. La névralgie dentaire est le plus souvent la conséquence d’une carie à un stade avancé (pulpite) ou d’un abcès.

Mais une douleur dentaire peut aussi provenir d'une parodontite (une inflammation de la gencive et du tissu sous-jacent), d'un tassement alimentaire (une inflammation liée à une rétention alimentaire), voire d'une sinusite (une inflammation des sinus).

La névralgie dentaire provoque des douleurs aigües qui irradient jusqu'au niveau du visage, le plus souvent d'un seul côté. Elle peut être aggravée par la position couchée.

Photo : schéma d'une dent humaine. 1-dent, 2-émail, 3-dentine, 4-pulpe, 5- 6- 7-cément, 8-couronne, 9-cuspide, 10-sillon, 11-collet, 12-racines, 13-furcation radiculaire, 14-apex, 15-foramen apical, 16-sulcus gingivae, 17-parodonte, 18-gencive, 19-gencive libre, 20- 21-gencive attachée,22-ligament alvéolalo-dentaire, 23-os alvéolaire, 24-vaisseaux et nerf… 25-…dentaires 26-…paradontaux 27-canal alvéolaire

Photo : schéma d'une dent humaine. 1-dent, 2-émail, 3-dentine, 4-pulpe, 5- 6- 7-cément, 8-couronne, 9-cuspide, 10-sillon, 11-collet, 12-racines, 13-furcation radiculaire, 14-apex, 15-foramen apical, 16-sulcus gingivae, 17-parodonte, 18-gencive, 19-gencive libre, 20- 21-gencive attachée,22-ligament alvéolalo-dentaire, 23-os alvéolaire, 24-vaisseaux et nerf… 25-…dentaires 26-…paradontaux 27-canal alvéolaire© Creative Commons

Crédit : Jordi March i Nogué © CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

Pourquoi une douleur dentaire peut-elle irradier jusqu'au visage ?

Une dent est composée d’un organe central, appelé la pulpe, qui contient à la fois les vaisseaux sanguins et les nerfs, reliés à un nerf plus gros, par un passage très étroit. La pulpe dentaire n’étant pas extensible, elle se trouve très facilement comprimée, à la moindre inflammation ou élévation de température.

La vasodilatation qui résulte de ces affections augmente l’afflux sanguin qui comprime le nerf. Chaque nerf est relié au nerf maxillaire lui-même issu du nerf trijumeau (le plus grand des nerfs crâniens). L’ensemble de ses ramifications innerve la totalité du visage. En cas de compression, ces derniers réagissent en envoyant un signal de douleur au cerveau. Ce qui explique que la douleur d’une rage de dents puisse irradier dans le visage.

Quels sont les symptômes de la névralgie dentaire ?

La névralgie dentaire est le signal d’alerte par la douleur d’une affection de la région bucco-dentaire. Elle se manifeste ou elle est augmentée par :

  • le brossage des dents
  • le contact du chaud et du froid,
  • la mastication,
  • le sucre et parfois les acides (pomme verte, etc.),
  • le fait de parler,
  • la position couchée.

D’autres symptômes peuvent l’accompagner :

  • un saignement de la dent ou de la gencive,
  • de la fièvre,
  • un gonflement de la gencive, ou de la joue,
  • une blessure dans la zone infectée,
  • des difficultés à avaler,
  • une mauvaise haleine.

Névralgie dentaire : quelles sont ses causes ?

  • La carie dentaire

C’est la première cause de névralgie dentaire et la pathologie la plus commune qui touche nos dents. Les caries trouvent leurs origines dans les bactéries qui prolifèrent sur la dent, d’abord sur la partie extérieure, l’émail, puis sur la dentine puis la pulpe.

Une carie n’est pas douloureuse au début. Elle peut donc s’aggraver pendant plusieurs semaines sans alerter, le temps d’atteindre la pulpe de la dent et donc de commencer à toucher et provoquer une inflammation de la pulpe, puis secondairement une infection à la base de la dent.

C’est la stimulation du nerf trijumeau, très sensible, qui commencera à provoquer la douleur intense de la névralgie.

  • L'abcès dentaire

L’abcès est en fait une attaque microbienne qui vient infecter une dent ou la gencive, et crée une surpression qui stimule le nerf trijumeau responsable de l'innervation des maxillaires. Les douleurs intenses, peuvent se propager vers l’oreille, la mâchoire et le cou.

  • La desmodontite

Le desmodonte est le ligament par lequel les dents sont maintenues dans l’os des maxillaires. Son inflammation provoque de fortes douleurs à la mastication ou en serrant les dents.

  • L'extraction dentaire

Parfois, lors de l’extraction des dents de sagesses inférieures, le nerf mandibulaire, qui est une prolongation du nerf trijumeau, peut être blessé, comprimé ou étiré.

  •  Le stress

En période de stress, la mâchoire est souvent serrée et contractée en permanence, sans que l'on se rende compte de ces tensions. Parfois, s’y ajoute le bruxisme ; frottement inconscient des dents les unes contre les autres pendant le sommeil. Ce phénomène provoque une usure dentaire qui peut entraîner une névralgie, par atteinte de la pulpe et du nerf.

Quels sont les facteurs de risques de névralgie dentaire ?

La névralgie dentaire étant le symptôme d’une atteinte bucco-dentaire, ses facteurs de risque sont :

  • une alimentation sucrée ou acide, surtout en dehors des repas,
  • le tabagisme,
  • la consommation d'alcool,
  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire,
  • l'absence de contrôle dentaire régulier.

    À noter : la salivation est un bouclier contre les caries, elle peut être favorisée par la prise de chewing-gum sans sucres, après les repas pris en dehors de la maison.

Quelles sont les personnes à risque de névralgie dentaire ?

Les caries étant la principale cause de névralgie dentaire, les personnes qui y sont sujettes sont davantage à risque, ainsi que celles qui repoussent les visites chez le dentiste.

Durée : combien de temps dure une névralgie dentaire ?

Une fois sa cause soignée la névralgie dentaire disparaît en quelques jours.

Contagion : comment s'attrape une névralgie dentaire ?

Il s’agit de la conséquence d’une affection locale qui n’est pas contagieuse.

Névralgie dentaire : qui, quand consulter ?

Il est préférable de se rendre chez le dentiste dès les premières douleurs afin de ne pas laisser les causes empirer.

Quelles sont les complications d'une névralgie dentaire ?

Une douleur dentaire vive est une alerte qu’il faut prendre au sérieux, car les complications liées à des dents mal soignées peuvent être graves et très douloureuses. 

En l'absence de traitement, et particulièrement en cas d'abcès, l'évolution peut être défavorable avec une dissémination de l'infection dentaire qui peut jusqu'à aller provoquer une endocardite (infection de l'endocarde, membrane qui recouvre le cœur) ou un sepsis (infection généralisée).

Névralgie dentaire : quels sont les traitements ?

Une rage de dents ne passant pas inaperçue, le premier réflexe est de soulager la douleur, avant de s’attaquer à sa cause avec un dentiste. Le Dr Richelme ne souhaite toutefois pas se prononcer sur la validité des remèdes naturels et homéopathiques proposés ci-dessous et couramment utilisés.

Névralgie dentaire : quels sont les remèdes naturels ?

L'inflammation de la pulpe dentaire est très souvent due à une carie ou à un abcès dentaire. Plusieurs petits gestes permettent de soulager la douleur temporairement :

  • Appliquer un clou de girofle entre la gencive et la dent douloureuse, celui-ci a un effet anesthésiant, anti-inflammatoire et antibactérien. Le soulagement est rapide mais temporaire.

Névralgie dentaire : quels sont les remèdes naturels ?© Fotolia

  • L'ail possède aussi des vertus antalgiques, il suffit de mettre un morceau d'ail frais sur la dent douloureuse.
  • Appliquer une poche de glace sur la joue, le froid permettant de stopper l'influx nerveux.
  • Maintenir sur la joue un torchon sur lequel vous aurez déposé une dizaine de gouttes d’huile essentielle de camomille romaine. Vous pouvez coller avec un sparadrap pour la nuit.

 Douleur dentaire : quelles solutions homéopathiques ?

  • Aconit 15 CH, trois granules à répéter éventuellement une ou deux fois à 10 minutes d'intervalle.
  • Belladona 5 CH, trois granules à 10 minutes d'intervalle. Ou 15 CH, trois granules toutes les 10 minutes.
  • Chamomilla vulgaris 15 CH, cinq granules toutes les heures.

 Quels sont les traitements disponibles en pharmacie ?

Votre pharmacien peut vous conseiller des solutions dentaires anesthésiantes de type Dolodent, en vente libre ; des antalgiques (Doliprane ou Ibuprofène) ou des anti-inflammatoires qui vont diminuer la pression intratissulaire.

Quels traitements chez le dentiste contre la névralgie dentaire ?

Le praticien après avoir déterminé la cause de la douleur, s’attachera à la soigner. Les caries et les abcès sont les premières causes de névralgie dentaire.

  •  Les caries qui n'ont pas eu le temps d'atteindre la pulpe de la dent, et qui sont donc encore peu douloureuses, se soignent facilement. Une fois nettoyée, la cavité est bouchée par un plombage ou un composite.
  • Lorsque la pulpe (cœur de la dent), est atteinte, une dévitalisation peut être nécessaire.
  • Un abcès dentaire, qui est une infection bactérienne, ne guérit pas seul non plus. En général, le praticien procède au drainage de l’abcès pour évacuer le pus. Il complète si besoin le traitement par la prescription d’une préparation stomatologique désinfectante à utiliser en bains de bouche, et des antibiotiques, en première intention, en cas de parodontite et de suite d'extraction de dent de sagesse.

Comment soigner une névralgie dentaire liée au stress ?

La névralgie dentaire liée au stress comporte plusieurs axes de prise en charge :

  • Le traitement de la douleur par des médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires. Mais celui-ci est insuffisant si la gestion du stress n'y est pas associée.
  • Des médicaments anxiolytiques sur une courte durée et une prise en charge psychologique peuvent être bénéfiques.
  • De la relaxation ou de la sophrologie sont également efficaces.
  • En cas de bruxisme, le dentiste peut élaborer des gouttières sur mesure, à porter la nuit, en haut et en bas, pour éviter l'usure des dents.

Prévention : comment prévenir la névralgie dentaire ?

Une visite annuelle chez le dentiste est conseillée pour tous. Elle doit être associée à une bonne hygiène bucco-dentaire :

  • Brossage des dents au minimum deux fois par jour pendant au moins deux minutes avec une brosse à dent souple.
  • Utilisation régulière de fil dentaire.
  • Détartrage chez un dentiste une fois par an.

Sites d’informations et associations

ameli.fr/assure/sante/themes/douleurs-dentaires-bouche/bons-reflexes-consultation

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.