Aphte et mal de gorge : un lien ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLes aphtes sont des ulcérations de la bouche qui sont relativement fréquentes, mais bénignes. Mais à quoi sont dus les aphtes ? Par ailleurs, existe-t-il un lien entre les aphtes et un mal de gorge ?

Aphtes : les causes possibles

Les causes exactes des aphtes restent inconnues. Néanmoins, plusieurs aliments ont été identifiés comme pouvant favoriser leur apparition. C’est notamment le cas des noix, des amandes, des raisins secs ou encore des kiwis. Par ailleurs, les aphtes pourraient être liés à certaines pathologies digestives comme les entérocolites. Pour expliquer les aphtes, on évoque parfois des changements physiologiques, notamment hormonaux, tels que la grossesse ou le cycle menstruel.

Quel est le lien entre aphte et gorge ?

Il arrive que des aphtes fassent leur apparition en nombre. C’est notamment le cas dans le cadre de certaines maladies. Les aphtes peuvent alors s’étendre jusqu’à la gorge et être responsables de douleurs soit à la déglutition, soit de façon permanente. Ainsi, certains maux de gorge peuvent être dus à des aphtes et il faudra mener des investigations pour poser le diagnostic, car ce n’est pas ce à quoi pensera spontanément le médecin.

Quels sont les traitements des aphtes ?

Lorsque les aphtes persistent ou récidivent fréquemment, un traitement s’avère nécessaire. En temps normal, le médecin prescrit des antalgiques et des produits anesthésiants afin de soulager les douleurs, des bains de bouche antiseptiques et, le cas échéant, des corticoïdes à appliquer localement sur les lésions. Bien entendu, pour une rémission durable, il faudra traiter la maladie à l’origine des aphtes si elle existe et éviter la consommation d’aliments pouvant favoriser leur réapparition.

Aphte : qui et quand consulter ?

Si vous avez des poussées d’aphtes plus de 4 fois par an, il est recommandé d’en parler au médecin traitant. Il cherchera la cause de cette pathologie récidivante, et enverra le patient si nécessaire vers un spécialiste (ORL, stomatologue, dermatologue). Lorsque la maladie est sous sa forme sévère, les professionnels de la santé peuvent prescrire un bilan sanguin, une biopsie de la lésion ulcérée ou encore une analyse anatomopathologique des tissus prélevés.

Si les aphtes buccaux sont les plus souvent bénins, il est toutefois nécessaire d’aller consulter son médecin, s’ils sont accompagnés de ces signes :

  • une fièvre ;
  • une grande fatigue ;
  • une difficulté à manger ;
  • une diarrhée, des douleurs articulaires et/ou des maux de tête.

Il faut également prendre rendez-vous, si l’aphte :

  • met plus de 2 semaines à cicatriser ;
  • fait plus de 1 cm de diamètre ;
  • ne guérit pas ;
  • se trouve ailleurs que dans la bouche, comme les organes génitaux.

En effet, les aphtes sévères peuvent aussi être les signes d’une maladie.

Photo : un aphte près la luette

Photo : un aphte près la luette

Qu’est-ce que l’aphtose ?

Réponse du Dr Anne-Christine Della Valle : "lorsque les aphtes buccaux sont nombreux, on parle d’aphtose. L’alimentation et l’hydratation sont alors difficiles voire impossibles. Il est recommandé de consulter et parfois une hospitalisation est nécessaire pour réhydrater le sujet jusqu’à la reprise d’une alimentation normale".

3 trucs de grand-mère contre les aphtes à tester

Plusieurs trucs de grand-mère permettent de soigner les aphtes bénins :

Bain de bouche au bicarbonate de soude pour lutter contre les bactéries

Mélangez une cuillère à café de bicarbonate dans un verre d'eau puis faites un bain de bouche avec la préparation. Le bicarbonate de soude est connu pour réduire les inflammations. De plus, il régule le pH de la bouche. Cela permet de diminuer le nombre de bactéries et l'acidité de certains aliments, et par conséquent baisser la douleur. Il est possible de faire ce type de bain de bouche deux ou 3 fois par jour. Toutefois, si l’aphte persiste : il faut consulter.

L’huile essentielle de laurier noble pour diminuer la douleur

Pour soigner ces petits boutons buccaux, les adeptes d’huiles essentielles peuvent se tourner vers celle de Laurier noble, connue pour ses vertus antibactériennes et antalgiques. Les adultes doivent tout simplement appliquer une goutte sur leur aphte à l’aide d’un coton tige 3 fois par jour jusqu’à sa disparition.

L'huile essentielle de l'arbre à thé qui a aussi des propriétés anti-infectieuses, est aussi efficace dans la lutte contre ce trouble.

Le vinaigre de cidre pour faciliter la cicatrisation de l'aphte

Pour se débarrasser des aphtes, le vinaigre de cidre est une autre solution naturelle à disposition. Il faut verser 1 à 2 gouttes de vinaigre de cidre sur un coton-tige puis l’appliquer durant quelques secondes sur la zone à traiter. Le produit va progressivement purifier la zone et faciliter la cicatrisation de l’aphte.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un robot cuiseur en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Aphte gorge
Source(s):

Aphte de la bouche : symptômes et causes, Ameli, 13 novembre 2019