Comment soigner un panaris au pied ?

Le panaris du pied fait suite à une plaie d'un orteil, parfois minime, qui constitue une porte ouverte aux bactéries, le plus souvent un staphylocoque doré. L'infection se développe alors localement et il faut la traiter dans les 48 heures en raison du risque important d'abcès.

Publicité

Qu'est-ce qu'un panaris ?

© IstockUn panaris correspond à une infection bactérienne de la peau, la bactérie responsable étant de type streptocoque ou staphylocoque. On l'observe autour de l'ongle, au niveau d'une plaie. L'orteil devient alors chaud au toucher, douloureux et la peau est enflée et rouge.

A quoi un panaris peut-être dû ?

Le panaris peut survenir à cause d'une petite blessure sur la peau, qui, selon le site de l'Assurance Maladie, peut être la conséquence d' "une manucure brutale, d'une trituration de la cuticule avec les dents [ou] d'un arrachement des petites peaux". Il peut également apparaître après "un percement d'ampoules, une piqûre d'insecte, une blessure avec présence d'un corps étranger sous la peau (écharde, épine...), un traumatisme de l'ongle et de l'extrémité d'un doigt, une morsure de chien," etc.

Publicité
Publicité

Comment soigner un panaris du pied dès le début ?

Dès que le panaris fait son apparition, avec une rougeur, un gonflement et une douleur, il faut alors faire des bains d'orteil de 10 minutes 3 fois par jour dans une solution antiseptique transcutanée. On peut également appliquer des pommades antibiotiques locales.Entre les applications, l'idéal est de laisser le pied à l'air libre le plus souvent possible.Si aucune amélioration n'est survenue au bout de 48 heures, on est alors face à un panaris évolué.

Soigner un panaris du pied déjà évolué

Lorsque le panaris du pied est avancé, c'est-à-dire lorsque la douleur est lancinante, qu'il est accompagné d'un ganglion de l'aine ou de fièvre, le traitement local n'est alors plus efficace et il faut avoir recours à la chirurgie en urgence. Une petite incision sous anesthésie locale permet d'évacuer le pus et de nettoyer la zone atteinte en profondeur. Elle est la plupart du temps accompagnée d'un traitement antibiotique pendant quelques jours.La vaccination antitétanique doit être systématiquement vérifiée et un rappel doit être pratiqué en cas de doute.

Soin des ongles pour éviter les infections

Que l’on soit un enfant, un homme ou une femme, il est fondamental de prendre soin de ses ongles des pieds et des mains très régulièrement. Un soin des ongles consiste à :

- couper ses ongles courts, mais sans excès, avec un accessoire adapté et parfaitement désinfecté (coupe-ongles, ciseaux à ongles) ;

- limer les ongles à l’aide d’une lime en verre à grain fin ;

- repousser les cuticules seulement après les avoir ramollies grâce à un bain d’ongles à l’huile végétale ou en recourant à un produit spécial cuticules. Retirer si nécessaire les cuticules mortes en prenant bien soin de ne pas les arracher ;

- nettoyer soigneusement le dessous de chaque ongle après un trempage pour limiter les risques de blessures ;

- hydrater les mains afin d’éviter crevasses et gerçures qui représentent une voie d’accès aux agents pathogènes ;

- désinfecter les petits bobos en tout genre.

Il faut savoir que l’onychophagie, c’est-à-dire le fait de se ronger les ongles, est un facteur favorisant les infections des ongles. Cette manie pose donc divers problèmes en plus de gâcher la beauté des mains.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X