Mycose des pieds : qu'est-ce que le pied d'athlète ?

Le pied d’athlète est la mycose la plus fréquente chez les adultes. Cette mycose des pieds est provoquée par un champignon et s’attrape surtout lorsqu’une personne marche pieds nus sur une surface contaminée. Des premiers symptômes aux mesures préventives, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le pied d’athlète.
©iStockIstock

Symptômes du pied d’athlète

Le pied d’athlète se manifeste d’abord par une rougeur, des squames et des démangeaisons entre les orteils. En se grattant, le patient ôte la peau et provoque des blessures qui risquent de s’infecter. Le champignon responsable de ces symptômes peut se propager et entraîner une mycose des ongles (onychomycose). Le pied d’athlète concerne surtout les adultes, mais les enfants peuvent eux aussi être touchés.

Traitement du pied d’athlète

La prise en charge des mycoses des pieds repose généralement sur l’application d’une crème antifongique. La durée du traitement oscille entre deux et six semaines. Un traitement par voie orale est mis en place si les symptômes sont sévères ou si le pied d’athlète s’accompagne d’une mycose des ongles.

Comment se protéger contre les mycoses des pieds ?

Afin de réduire le risque de pied d’athlète, évitez de partager vos chaussettes, vos chaussures, vos sandales et certains autres effets personnels, comme les serviettes de bain. Marcher pieds nus vous expose également à la contagion, même chez vous, en particulier dans votre salle de bains. Veillez, par conséquent, à toujours porter des tongs ou des chaussons, surtout dans les lieux publics.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :