Naître plus tôt : les conséquences

Publicité

Selon les conditions et le terme de la naissance, les prématurés mettent quelques mois à rattraper le retard de poids et de taille qui les sépare des enfants nés à terme, d’autres devront attendre deux ans. Certains seront plus sujets que d’autres aux infections respiratoires ou à des petits troubles d’ordre digestif ou alimentaire. Cependant, malgré les progrès de la médecine néonatale et le combat des médecins, on ne peut éviter que 20 % des prématurés soient porteurs de handicaps moteurs, de difficulté de motricité fine, de problèmes cognitifs ou qu’ils présentent en grandissant des difficultés scolaires.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X